Port Tellines négocie avec Carfos pour enfin gagner du blé

Aux termes d’âpres négociations avec Sea Invest, la Société d’exploitation Port Tellines a racheté fin décembre les portiques de manutention des céréales exploités par Carfos. Le gestionnaire du terminal céréalier se met en ordre de marche pour enfin devenir rentable.

Le Parlement européen veut décarboner le transport maritime plus tôt que prévu

L’eurodéputé, chargé de conduire les travaux au Parlement européen sur le système communautaire d'échange de quotas d'émission, a présenté son rapport de révision, qui ne contient pas moins de 101 amendements, dont certains concernent le transport maritime. S’ils sont acceptés, ils mettront la pression sur les exploitants de navires dans la mesure où ils anticipent d’un an les échéances. Réactions des armateurs et des ports européens.

Le point sur les perturbations maritimes et portuaires

L'année 2022 a commencé comme 2021 s'était achevée. La congestion portuaire, l’accumulation des navires au large, la faible rotation des conteneurs et la fermeté des taux de fret semblent avoir signé pour un nouveau contrat de travail en ce début d’année.

Les taux de fret renouent avec les pics sur certaines routes

Les départs de foyers épidémiques se multiplient dans l’environnement des plus grands ports chinois, tels Ningbo, Tianjin ou Shenzhen. Pour l’heure, ils n’ont pas de portée directe sur les opérations portuaires mais contraignent les accès routiers, perturbent les services de transport et engendrent des retards dans un pays où les niveaux de congestion portuaire sont déjà élevés.

Los Angeles a la taxopathie aiguë

Les compagnies maritimes pourraient bientôt se voir infliger une amende de 100 $ par jour pour leurs conteneurs vides. Le port le plus congestionné au monde avait fait une annonce similaire fin octobre pour les conteneurs à l’importation. La situation sur la côte ouest californienne montre peu de signes d’apaisement.

Le transport maritime en dix données

Le transport maritime a été marqué en 2021 par des événements sinon inattendus du moins inédits. Aux derniers jours de 2021, certains indicateurs manifestaient l'envie de prolonger le match.

Ningbo de nouveau en alerte Covid

Le troisième port à conteneurs mondial peine à maintenir un niveau d’exploitation normal depuis la détection d’un cluster touchant 26 personnes dans une entreprise textile implantée dans la zone portuaire de Beilun. L’événement survient en période de pointe pour les exportations avant le Nouvel An chinois et à moins d'un mois du début des Jeux olympiques d'hiver de Pékin.

Record de trafic et de recettes pour le canal de Suez

Une pandémie et un blocage pendant une semaine par un porte-conteneurs n’ont pas fait dérailler l’un des passages maritimes les plus fréquentés par les navires. Le gestionnaire du canal avait été particulièrement souple dans sa politique tarifaire en 2020. Il se montre tout aussi alerte pour revoir ses tarifs à la hausse à compter de février.

2021, année hautement improbable et 2022 ?

Du premier au dernier jour de 2021, le transport maritime de conteneurs a été rythmé par des chocs et contre-chocs. Tout le secteur sort rincé de ces 365 jours sans répit. Les taux de fret sont au zénith. Il n’y a jamais eu autant de porte-conteneurs et de conteneurs mobilisés là où ils ne sont pas nécessaires. Les ports sont défaits. La supply chain est sens dessus dessous. Rétro et perspectives.

Pages