Jean-Frédéric Laurent, directeur général du port de Bordeaux : « Les trafics les plus porteurs seront liés à l'économie circulaire » 

En termes de transition énergétique, enjeu cardinal des ports et du transport maritime, le port de Bordeaux a choisi son camp. Ou du moins, depuis deux ans, il multiplie les projets autour de l’économie circulaire et des usages de l’hydrogène, porté par les initiatives privées de son territoire. C’est ce qu’a mis en exergue Jean-Frédéric Laurent, président du directoire du port bordelais, devant les manutentionnaires réunis en assemblée les 2 et 3 septembre dans sa ville.

Bordeaux : de l’hydrogène vert pour produire de l’ammoniac

Un accord a été signé entre le port de Bordeaux et la société GH2 pour implanter d’ici à 2025 une unité de fabrication de 14 000 t d’hydrogène totalement « vert » qui servira à la production de 80 000 t d’ammoniac par an. Les discussions battaient leur plein depuis plus d’un an pour aboutir en avril à la signature d’un accord officiel entre le Grand Port maritime de Bordeaux et la société GH2, développeur de projets d'hydrogène renouvelable en Europe...