Premier exercice avec changement d’échelle pour Haropa Port

Pour son premier exercice plein en tant qu’établissement unique, Haropa Port, issu de la fusion des trois ports du Havre, de Rouen et de Paris, s’est maintenu en croissance en 2022 dans un contexte agité. Bien que le second semestre ait été bien moins favorable au conteneur, Le Havre n’est pas redescendu sous la barre des 3 MEVP. Rouen a réalisé à nouveau un exercice céréalier historique. Paris est au cœur de projets logistiques et industriels d’envergure.

Nouvelle tête pour les manutentionnaires français

Louis Jonquière, le directeur général de la Générale de manutention portuaire (GMP) au Havre, vient d’être élu président de l’Union nationale des industries de la manutention portuaire (Unim) à l’occasion de l’assemblée générale annuelle qui s’est tenue à Saint-Malo ce vendredi 3 juin. Il succède à Christian de Tinguy qui prend sa retraite, après neuf ans de mandat.

DP World et Terminal Link restructurent leurs participations au Havre et à Marseille

DP World restructure sa coentreprise Portsynergy SAS, qu’il détient à parité avec Terminal Link, la joint-venture entre CMA CGM et China Merchants Port. Terminal link devient actionnaire majoritaire de la Générale de manutention portuaire au Havre tandis que Icon Infrastructure rachète les parts du groupe émirati. Ce dernier va consolider entièrement Eurofos à Fos-sur-Mer, tout en maintenant sa participation détenue à parité avec Terminal Link.

Le Havre : Les postes 11 et 12 de Port 2000 attribués

La sélection du concessionnaire pour réaliser et exploiter les deux derniers postes à quai de Port 2000, qui ajouteront 700 m de linéaires de quai à partir de 2022, a été annoncée par le port du Havre ce 31 octobre. C’est l’offre de Générale de Manutention Portuaire (GMP) qui a été retenue. La liste des compétititeurs en lice, sollicitée, n'est pas rendue publique pour l'heure.