Dunkerque : les conteneurs en hausse de 41 % en 2021

En hausse de 7,5 % avec 48,6 Mt, le trafic maritime du port des Hauts-de-France a connu un net rebond l'an dernier et s’engage dans un rattrapage en ce qui concerne les investissements. Au programme, l’agrandissement du terminal à conteneurs et le doublement des capacités ferroviaires.

L'UE rejette la fusion des deux principaux chantiers navals sud-coréens

La direction générale de la concurrence européenne a opposé son veto au projet de rapprochement entre HHI et DSME qui leur accorderait 21 % du marché mondial. Face à la réticence de Bruxelles qui planche sur le dossier depuis 2019, les constructeurs sud-coréens avait proposé quelques concessions de façon à alléger leur toute puissance. Elles n’ont manifestement pas convaincu Bruxelles. La fusion pose problème à l’UE sur deux marchés en particulier : les méthaniers et les porte-conteneurs.

Premier chargement en GNL pour le Gaz Vitality

Le souteur de GNL, basé à Marseille, a réalisé sa première opération de chargement au terminal méthanier de Fos Cavaou. Le micro-méthanier, que TotalEnergies Marine Fuels affrète à MOL, est entré en service. Premiers clients assurés : CMA CGM et MSC Croisières.

Les prix du gaz européen sous de multiples influences

L’escalade diplomatique autour du gazoduc germano-russe controversé Nord Stream 2 fait flamber les prix du gaz. Toutes les conditions sont réunies pour maintenir des prix durablement élevés. Les stocks sont passablement bas. La saison hivernale s’annonce très froide. Et la révolution verte en Europe a fait perdre en flexibilité. Le GNL « peut sauver l’Europe », explique le négociant d'énergies MET.

Jera investit 2,5 Md$ dans Freeport LNG

Jera, le premier producteur d'électricité au Japon, a annoncé le 15 novembre le rachat de 25,7 % du capital de Freeport LNG Development pour environ 2,5 Md$. FLNG exploite le terminal de GNL développé sur l'île de Quintana, près de Freeport,...

Shell et Total ne profitent pas de la même façon de l'envolée des prix du gaz

Le groupe français sort du troisième trimestre avec un bénéfice multiplié par 23, profitant de la remontée des cours des hydrocarbures mais surtout du gaz, notamment sous sa forme liquéfiée. Son concurrent, l’anglo-néerlandais Shell, également très investi dans le GNL, a présenté des résultats moins flatteurs avec la même conjoncture.

Le Gaz Vitality en service à Marseille en décembre

Le souteur de GNL, qui sera basé à Marseille et alimentera notamment les porte-conteneurs de 15 000 EVP de CMA CGM, a été baptisé le 26 octobre au sein du chantier naval Hudong-Zhonghua Shipbuilding. La barge, que TotalEnergies Marine Fuels affrète à MOL, est dans les clous de son calendrier.

Pages