Renaud Muselier, président de région, entend présenter sa candidature à la présidence du Conseil de surveillance de Marseille Fos

Le président de la région Provence Alpes Côte d’Azur a mis en garde le préfet de région Christophe Mirmand. Si l’État ne présente pas de candidat(e)s avant le prochain conseil de surveillance du Grand port maritime de Marseille Fos prévu le 14 octobre, il candidatera. Il ne serait pas le premier représentant d’une région à présider un port. Pour l'heure, un seul candidat déclaré : Nicolas Mérindol, ex-directeur général du groupe Caisse d'épargne de 2006 à 2008.

Changement de gouvernance pour Cosco

La quatrième compagnie maritime mondiale dans le transport de conteneurs s'apprête à changer de tête. Atteint par l'âge de la retraite obligatoire pour les dirigeants d'entités publiques chinoises, Xu Lirong quitte ses fonctions de président...

Haropa Port : Daniel Havis président du conseil de surveillance

Le grand port fluvio-maritime de l'axe Seine est en pleine construction. Une nouvelle étape est franchie avec la mise en place de son conseil de surveillance et la confirmation à sa tête de Daniel Havis , issu du monde des mutuelles.

Michel Segain, Umep : « Il y a un désintérêt flagrant de l’État pour les ports »

À l’occasion de son assemblée générale le 25 septembre, l’’Union maritime et portuaire du Havre s’impatiente, se désespérant de voir la stratégie maritime et portuaire ambitieuse promise par le gouvernement prendre forme. Le plan de relance et la question de la gouvernance des ports n’ont pas non plus échappé à ses radars.

Union maritime et portuaire du Havre : les dossiers sur lesquels Michel Segain veut peser

Inévitablement, la fusion des trois ports d'Haropa, Le Havre, Rouen et Paris, a animé une partie des échanges de l'assemblée générale de l'Union maritime et portuaire du Havre le 21 juin dernier. Et d'autres dossiers sur lesquels le président l’association qui fédère les différentes interprofessions portuaires du Havre a des choses à faire valoir...

Bordeaux
 : 
Vers une "régionalisation du statut des grands ports maritimes"

La sénatrice de la Gironde Nathalie Delattre a déposé fin juillet 2018 un projet de loi sur la régionalisation du statut des grands ports maritimes (GPM). Entretien pour mieux comprendre les objectifs de ce projet qui est parti du constat de la situation difficile du GPM de Bordeaux.