Le premier constructeur automobile chinois commande sept porte-voitures

Galvanisés par des tarifs d'affrètement historiques, les exploitants de porte-voitures se lâchent sur les commandes. Après Grimaldi, c'est au tour de Saic Anji Logistics, la branche logistique du constructeur automobile chinois Saic Motor, de s'engager sur sept nouveaux porte-voitures de 8 900 CEU. L’entreprise est portée par le boom des exportations de véhicules, notamment électriques, vers l’Europe.

L'appétit de Grimaldi pour de grands transporteurs de voitures est au diapason du marché

Moins de trois mois se sont écoulés depuis la dernière commande et l’armateur napolitain récidive. Grimaldi a confiance dans son marché. Plusieurs facteurs lui donnent raison. En 2022, le secteur des transporteurs de voitures a connu des conditions de marché exceptionnelles, les taux d'affrètement atteignant des sommets historiques. Le secteur est tiré par le boom des véhicules électriques et les exportations chinoises vers l’Europe, non sans liens.

À Barcelone, l’offensive italienne dans le ro-pax dynamise le trafic 

À l’issue des neuf premiers mois de l’année, Barcelone, qui dispose du principal terminal espagnol de regazéification, a enregistré une forte hausse des importations de GNL. Contrairement à ses concurrents européens, le port catalan profite de la bonne tenue des conteneurs tandis que le roulier est dopé par la concurrence dans les Baléares. Des performances réalisées dans un contexte de transformation portuaire.

Transport de voitures : un marché en pleine effervescence

Paradoxalement, alors que l’industrie automobile est à la peine, contrainte de suspendre la production en raison de la crise mondiale des semi-conducteurs, les exploitants de porte-véhicules sont portés par des taux de fret et niveaux d’affrètement historiques alors que les navires manquent après des années de sous-investissement.

Euroferry Olympia : trois passagers retrouvés plusieurs jours après l'incendie

Plusieurs jours après l’incendie à bord du navire, qui a avait été évacué en pleine nuit alors qu’il y avait 239 passagers selon Grimaldi et 51 membres d’équipage, dix personnes n’avaient toujours pas été retrouvées. Durant le week-end, trois passagers ont pu être extirpés du ro-pax, par ailleurs susceptible de provoquer une marée noire.

Grimaldi et Armas Trasmediterránea créent Trasmed GLE

Les deux groupes ont conclu le 19 juillet à Madrid l'accord définitif pour la vente des actifs d'Armas Trasmediterránea à Grimaldi. La compagnie nouvellement créée, qui se positionne sur les liaisons péninsule ibérique-Baléares, ne sera pas la seule à faire pression sur le leader espagnol Baleària. GNV, filiale de MSC, a également annoncé son entrée sur un marché de 16 Mt.

Grimaldi lance un service roulier entre Anvers et Cork

Desservant déjà le port irlandais avec son service Euromed, l’armateur napolitain Grimaldi lance une liaison directe entre l’Irlande et Anvers, qui constitue son hub en Europe du Nord.

Baléares : les Italiens bousculent un marché tranquille

Traditionnellement dominé par les compagnies espagnoles, dont Balearia​, le trafic avec les Baléares connait un bouleversement soudain avec la reprise de l’activité d’Armas Trasmediterránea par Grimaldi et l’entrée prochaine d’une autre compagnie italienne, GNV, filiale de MSC. La nouvelle redistribution des cartes n’est pas pour déplaire aux chargeurs et aux transporteurs qui s’attendent à un ajustement des frets à la baisse.

Grimaldi s'impose en Espagne avec l'acquisition de Trasmediterránea

Le groupe napolitain a signé le 13 avril un protocole d’accord avec Armas Trasmediterránea pour reprendre certains actifs, dont des navires, des terminaux et des lignes, du leader espagnol des ferries en difficulté. Les deux groupes italien et espagnol, Grimaldi et Armas...

Pages