Covid-19 : la délicate situation du reefer

La mise sous cloche de l’activité économique chinoise et la reprise lente des personnels dans les ports ne sont pas sans poser quelques problèmes techniques pour le déchargement de la marchandise. Fret sensible par excellence, le transport conteneurisé sous froid est particulièrement impacté. Non sans répercussions financières et juridiques.

CSAV devient l'actionnaire majoritaire de Hapag-LLoyd

Le transporteur maritime de conteneurs allemand a l’actionnariat mouvant. À la manoeuvre ces derniers mois, les sociétés contrôlées par Klaus-Michael Kühne et la compagnie maritime chilienne CSAV s’échangent la première place dans le pacte d’actionnaires.

Hapag-Lloyd : La stratégie du bénéfice avant la quête des parts de marché ?

Des résultats « très respectables » selon Rolf Habben Jansen. Si la rentabilité était la priorité, le CEO d'Hapag-Lloyd aura bien œuvré​. Le bénéfice d'exploitation a plus que doublé . Le résultat net est en croissance de 2 000 %. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements​ a augmenté de près de 80 %. Les actions du transporteur s'envolent, Klaus-Michael Kuehne n'en finit plus d'augmenter sa participation au capital. Même...

Au 1er semestre, Hapag-Lloyd a transporté plus de conteneurs et augmenté ses revenus

Le transporteur maritime allemand de conteneurs a amélioré significativement ses ratios financiers. Volumes transportés et taux de fret en hausse... Mais bien que la performance globale du premier semestre se soit sensiblement améliorée par rapport à la même période l'an dernier, la dynamique positive s'est enrayée au cours du deuxième trimestre.

HMM a tranché en faveur de THE Alliance, et maintenant ?

Le transporteur sud-coréen rejoindra en tant que membre à part entière le consortium formé par le transporteur allemand Hapag Lloyd, le réseau né de la fusion des trois principaux armateurs japonais One, et le taiwanais Yang Ming, après avoir « convolé » pendant trois ans avec les n°1 et 2 mondiaux, Maersk et MSC, au sein de 2M.

Le Yantian Express a enfin atteint sa destination initiale

Le Yantian Express , le porte-conteneur de 7 510 EVP exploité par Hapag Lloyd, qui a subi un incendie à bord début de janvier alors qu'il se rendait de Colombo (Sri Lanka) à Halifax (Canada) a atteint le 20 mai sa destination initiale après un temps de r...

Hapag-Lloyd abandonne Cagliari 

Le transporteur allemand retirera Cagliari (Sardaigne) de la rotation de trois services Med-North America ainsi que du Levante Express intra-Med. Le retrait est justifié par la compagnie par la volonté d’optimiser, notamment en termes de fiabilité des horaires, les...

Feedering
 : 
Une nouvelle défunte

L'opérateur allemand de feeders Team Lines a annoncé qu’il allait cesser ses activités. La dégradation du marché nord-européen et l'accélération de la consolidation ne lui permettent plus d’opérer avec rentabilité. Un parmi tant d'autres. État des lieux du marché du short sea et du feedering.

GNL
 : 
Hapag-Lloyd convertit un premier navire au GNL ... comme convenu

Hapag-Lloyd va convertir un de ses navires au GNL et se revendique première compagnie maritime au monde à le faire sur un porte-conteneurs de 15 000 EVP. Ce n'est pas une annonce mais un confirmation. L'armateur allemand et n° 5 mondial du transport de conteneurs a sensiblement évolué sur ses choix pour se conformer à la réglementation sur la teneur en soufre des carburants marins. Hapag-Lloyd (234 navires dont 112 en propriété) a annoncé avoir signé un contrat de retrofit avec le chinois Hudon Hondhoa...

Pages