Vers le blocage de la prise de participation de Cosco à Hambourg ?

En septembre 2021, le manutentionnaire allemand HHLA et Cosco Shipping Ports avaient annoncé un accord de principe en vertu duquel l'opérateur portuaire chinois prendrait une participation de 35 % dans un des trois terminaux exploités par HHLA à Hambourg et dont Cosco est l’un des grands clients. Mais entre-temps, deux nouvelles donnes ont changé le cours des affaires.

Hambourg : lancement du projet pilote pour brancher des porte-conteneurs à quai

La construction de la première installation pour permettre le branchement électrique à quai de porte-conteneurs a été lancé au port de Hambourg. Le projet pilote est prévu sur deux des terminaux du manutentionnaire allemand HHLA, et devrait entrer dans une phase d'essai initiale en 2023.

Première escale d'un porte-conteneurs au nouveau terminal polyvalent à Trieste

Le premier port italien en tonnage, dont le terminal polyvalent a été concédé en 2020 à HHLA, a reçu son premier porte-conteneurs, un navire affrété par CMA CGM. Le manutentionnaire allemand a allongé significativement le linéaire de quai pour développer les services.

La création d'une entreprise commune entre HHLA et Eurogate sur le point d'aboutir

Selon les médias allemands, les deux géants de la manutention, contrôlant les quais de Hambourg, Bremerhaven et Wilhelmshaven, auraient repris les négociations en vue de créer une coentreprise dans laquelle seraient versés les terminaux allemands, dont ils ne sont pourtant pas les seuls actionnaires. Il y a de l’effervescence sur les quais allemands ces dernières semaines. Hapag-Lloyd se fait plus entreprenant et Cosco entend y faire son entrée.

Cosco et HHLA font un pas de plus vers la gestion commune d'un terminal à Hambourg

L’opérateur chinois de terminaux portuaires et le manutentionnaire allemand ont convenu d’un accord octroyant à CoscoSP 35 % des parts de l’un des terminaux gérés par l’allemand à Hambourg. Si la transaction était validée par Bruxelles, Cosco renforcerait son ancrage en Europe du Nord et prendrait pied dans un port où un seul transporteur maritime a investi. Un tour de force.

Tractations entre Maersk et Hapag-Lloyd à Wilhelmshaven ?

D’après Alphaliner, Hapag-Lloyd serait en négociations très avancées pour acquérir la participation que détient APM/Maersk (30 %), aux côtés d’Eurogate, dans le terminal à conteneurs de Jade-Weser-Port de Wilhelmshaven en Allemagne. Des bruits persistants. En juin, il en était déjà question.

HHLA et Eurogate « discutent » d'une éventuelle coopération

Les deux opérateurs portuaires allemands ont entamé des discussions, au stade préliminaire, afin de coopérer et plus si affinités dans les principaux ports à conteneurs allemands. À Hambourg, leur puissance consolidée serait absolue. Excepté Hapag-Lloyd, aucun transporteur maritime n’est impliqué dans les terminaux portuaires. Alphaliner n’hésite pas à parler de « HHLA-gate ».

Même crise, mêmes inconnues pour les manutentionnaires allemands

À l’heure de la publication des résultats financiers, les deux exploitants de terminaux à conteneurs Eurokai et HHLA portent sensiblement le même discours. Il est actuellement impossible d'établir des perspectives de telles conditions de marché. Mais tous deux s’attendent à ce que leurs activités de logistique portuaire soient sévèrement sanctionnées par la crise sanitaire.

HHLA augmente ses volumes et ses recettes

Le manutentionnaire allemand Hamburger Hafen und Logistik AG (HHLA) a clôturé l'exercice 2019 sur une augmentation de son volume de conteneurs traités et de ses recettes, selon les chiffres préliminaires. En 2019, le groupe allemand a traité 7,6 MEVP dans ses...

Manutention
 : 
HHLA annonce un bénéfice en hausse

Hamburger Hafen und Logistik AG, le premier opérateur logistique du port de Hambourg, a présenté le 27 mars un bilan très positif et une perspective de croissance évaluée entre 5 et 10 % en 2019.