HMM a enregistré un bénéfice de 2 Md$ au troisième trimestre, en repli

Le transporteur sud-coréen a publié un bénéfice net en hausse de 13 % pour la période juillet-septembre mais il encaisse un deuxième trimestre consécutif de repli. Le résultat net de HMM est maintenant à son plus bas niveau depuis le troisième trimestre 2021. La compagnie s’attend à un quatrième trimestre difficile.

HMM va investir 11,5 Md$ dans les cinq prochaines années

Le groupe de transport sud-coréen va bénéficier d’un plan d’investissement pour porter la capacité du huitième armateur mondial de porte-conteneurs à 1,2 MEVP, contre 820 000 EVP aujourd’hui, et à l’exploitant de vraquiers d’acquérir 26 navires. Les compagnies asiatiques continuent d’afficher des résultats en record absolu à l’issue du second trimestre. Cosco en tête.

Conteneur : ces données qui annoncent le ralentissement

En dépit de la persistance du variant Omicron, l'économie mondiale avait bien démarré l’année avant que la situation ne se détériore en raison de l'invasion de l'Ukraine par la Russie fin février puis des confinements qui se sont propagés aux mégapoles portuaires. Si la conjoncture du premier trimestre n’en porte pas encore complètement les traces, les indicateurs du ralentissement étaient bien ancrés. Ils se sont radicalement confirmés depuis.

Onze compagnies maritimes entendues par la FMC

La semaine dernière, l’autorité américaine de régulation du transport maritime a achevé la première phase de l’audit de 11 compagnies maritimes. Il s’agit de déterminer si les plaintes des chargeurs américains sont fondées. À savoir s’ils ont été sciemment lésés par les compagnies durant la crise sanitaire.

Après dix ans de pertes, HMM de retour au faste

Le huitième transporteur maritime mondial de conteneurs, dont la capacité approche le million de conteneurs, a soldé l’année 2021 sur un résultat net multiplié par 40, à 4,6 Md$. Plusieurs fois sauvée in extremis de la faillite par ses actionnaires publics, sa bonne fortune relance le processus de sa privatisation. Un long fleuve intranquille que le parcours de HMM.

Vers la privatisation de HMM en 2022

L’É​tat sud-coréen envisage de privatiser la compagnie nationale en 2022, quelques années après avoir sauvé de la banqueroute l'ancienne Hyundai Merchant Marine à coups de subventions.

Le retour des cyberattaques

CMA CGM a confirmé dans une note aux clients avoir fait l’objet d’une attaque contre ses systèmes d’information avec fuite de données. Les cyberattaques sont devenues communes dans le secteur maritime et portuaire. K Line et HMM ont déclaré des agressions en début d’année. Mais la plus marquante reste celle de la société sud-africaine Transnet.

HMM : bras de fer avec le personnel naviguant

Le personnel naviguant de HMM menace de faire grève pour la première fois en 45 ans d'histoire de la compagnie voire de démissionner en bloc. Les négociations achoppent sur des questions de revalorisation salariale après plusieurs années de gel des...

Très bon premier semestre 2021 pour les transporteurs asiatiques de conteneurs

HMM, SITC, Wan Hai, Yang Ming, OOCL, SITC… toutes les compagnies asiatiques ont bien profité du premier semestre. Quelques-unes, qui étaient en mauvaise posture avant la pandémie, recouvrent une santé financière. D'autres confirment avec constance leur rentabilité en toutes circonstances.

La ligne conteneurisée dans la frénésie des achats de navires

Wan Hai, le dixième transporteur mondial de conteneurs, est engagé dans une course à la capacité. Et il n’est absolument pas le seul. C’est même une tendance générale au sein des dix premiers mondiaux pour se saisir d’une demande qui s’affole. Dans cette recomposition des capacités, les lignes de partage se resserrent.

Pages