Les armateurs de porte-conteneurs broient du noir jusqu'au troisième trimestre

Les transporteurs maritimes ont réussi une gageure durant le premier trimestre : gérer une rupture réglementaire et une crise sanitaire planétaire. Ils s’en sortent néanmoins avec des bénéfices. Sur le plan commercial, ils continuent de tailler dans leur offre. 75 annulations de services déjà annoncées pour le 3e trimestre...

THE Alliance annonce son programme pour le 3e trimestre

Hapag-Lloyd, Yang Ming, HMM et One considèrent que la pandémie n’aura pas suffisamment faibli en juillet, août et septembre pour justifier le rétablissement total des lignes sur le trade Asie - Europe du Nord.

DSME livre le HMM Copenhague

Le constructeur sud-coréen Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering a livré à la compagnie maritime compatriote HMM un autre de ses 12 mégamax de 24 000 EVP, qui portent tous le nom d’un port européen. Après les HMM Algésiras construit par...

HMM a réduit ses pertes au premier trimestre

©HMM La compagnie maritime sud-coréenne a clôturé le premier trimestre de cette année avec une perte nette mais réduite. Cette amélioration est le fruit de son plan de réduction de coût et de la rentabilité de son activité...

Ces compagnies qui appellent l’État en renfort

HMM, Yang Ming, CMA CGM…Les renflouements publics interpellent au sein du secteur et perce déjà la crainte que la bataille, dans une conjoncture âpre, ne se fasse pas à armes tout à fait égales et loyales….

L'ITF invite les pouvoirs publics à ne pas renflouer un secteur endetté

Dans un nouveau rapport, l’International Forum of transport, qui coordonne les travaux sur les ports et le transport maritime pour l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), expose les nombreuses raisons pour lesquelles il serait inconsidéré de transférer sur le secteur public une partie de la dette des transporteurs maritimes.

[Acte 3] THE Alliance taillade son réseau

La crise sans précédent et l’asthénie généralisée de la consommation et de la production impactent de plus en plus durement les flux économiques mondiaux. Les alliances maritimes poursuivent la rationalisation de leur offre en taillant à la serpe dans les services. THE Alliance pousse la logique jusqu’à juin.

HMM apportera 25 M$ au fonds de réserve de THE Alliance

Le transporteur sud-coréen, qui rejoint THE Alliance à compter du 1er avril 2020, apporte son écot au fonds de réserve. Selon Alphaliner, sa contribution sera la plus importante des quatre partenaires de l'alliance.

 HMM se dit en bonne voie

L’armateur sud-coréen est optimiste quant à ses performances en 2020. Il compte beaucoup sur sa nouvelle coopération avec THE Alliance et sur le déploiement des douze porte-conteneurs de 24 000 EVP, qui devraient être livrés en avril et déployés entre l'Extrême-Orient et l'Europe du Nord.

SM Line se substitue à HMM dans l'alliance 2M

La compagnie sud-coréenne, créée il y a trois ans par le groupe Samra Midas (propriétaire de Korea Line Corp.), et bâtie sur les actifs de la défunte Hanjin Shipping, rejoint 2M en tant que partenaire de Maersk et MSC.

Pages