Premier exercice avec changement d’échelle pour Haropa Port

Pour son premier exercice plein en tant qu’établissement unique, Haropa Port, issu de la fusion des trois ports du Havre, de Rouen et de Paris, s’est maintenu en croissance en 2022 dans un contexte agité. Bien que le second semestre ait été bien moins favorable au conteneur, Le Havre n’est pas redescendu sous la barre des 3 MEVP. Rouen a réalisé à nouveau un exercice céréalier historique. Paris est au cœur de projets logistiques et industriels d’envergure.

Louis Dreyfus Armateurs a développé un navire de transport d'ammoniac et d'hydrogène vert

Louis Dreyfus Armateurs a présenté le 12 décembre son nouveau projet de navire, prévu pour transporter de l’ammoniac afin de fournir de l’hydrogène qui pourra être utilisé comme carburant ou pour alimenter une pile à combustible. AiP obtenue et industrialisation prochaine avec une commercialisation envisagée à horizon 2026.

Le pipeline d'hydrogène entre les ports de Barcelone et de Marseille officiellement lancé

En marge d’une rencontre euro-méditerranéenne en Espagne, le 9 décembre, le président Emmanuel Macron, les dirigeants espagnols et portugais ainsi que la présidente de la Commission européenne ont officiellement lancé le projet de pipeline d’hydrogène entre Barcelone et Marseille, qui doit faire du port français « l’un des grands centres de l’hydrogène en Europe », selon l’ambition du chef d’État français. MidCat semble enterré et il n’est plus question de gaz non plus.

Maersk signe son huitième accord sur le méthanol vert

L’armateur danois, dont la flotte de porte-conteneurs au méthanol approche les vingt unités, et l’entreprise américaine Carbon Sink, qui produit actuellement de l’éthanol, ont signé un protocole d’accord en vue de produire du méthanol vert aux États-Unis. La première unité sera implantée au sein d’une usine de bioéthanol existante avec une capacité de production d'environ 100 000 t par an, totalement réservée par Maersk. Démarrage prévu en 2027.

Le port d'Anvers au cœur de la stratégie hydrogène révisée en Belgique

La stratégie fédérale hydrogène, revue et corrigée, a été présentée à la Maison du port à Anvers, en présence du Premier ministre belge, du ministre fédéral de l'Énergie et du secrétaire d'État à la relance. Le lieu choisi en dit long sur le rôle qu’aura à jouer la zone industrialo-portuaire dans les ambitions renforcées par la guerre en Ukraine.

Les carburants alternatifs s'imposent dans les commandes

Selon Clarksons, un nombre record de commandes de navires neufs avec des carburants alternatifs a été enregistré de janvier à septembre. Pas moins de 59 % (en EVP) et 33 % (en unités) de tous les nouveaux contrats de construction ont été passés avec des alternatives aux combustibles fossiles. L’optionnalité (le « ready for ») gagne du terrain. Les autres solutions pour se conformer aux prochaines règlementations se développent par ailleurs.

CMA CGM au capital du fonds Hy24 de 2 Md€ en faveur de l'hydrogène vert

Le fonds Hy24 dédié aux investissements dans les infrastructures d'hydrogène décarboné a bouclé son financement avec « plus que prévu initialement ». La coentreprise entre la plateforme d'investissement FiveT Hydrogen et du fonds Ardian réunit à parité des poids-lourds industriels, parmi lesquels CMA CGM, de grandes places financières et des acteurs étrangers.

MSC Croisières revoit la motorisation et l'alimentation de sa gamme Explora

À l’occasion d’une commande de deux paquebots supplémentaires de sa gamme Explora confiée à Fincantieri, MSC Croisières reconfigure les quatre dernières unités. Non sans surcoûts mais pour intégrer les dernières technologies. Les deux derniers navires seront prêts pour une motorisation à l’hydrogène et accueilleront une centrale d’une puissance de 6 MW intégrant des piles à combustible alimentées en hydrogène pour l’énergie à bord.

EDF produira du e-méthanol pour le maritime

Dans le cadre d’une des tables rondes d’Euromaritime, qui se tient jusqu’au 30 juin au Parc Chanot, EDF a annoncé qu’il produira du méthanol de synthèse exclusivement pour le transport maritime. Un projet pilote portant sur 20 000 t de e-méthanol est en cours de déploiement. CMA CGM a pour sa part précisé les choses sur sa commande de six porte-conteneurs de 15 000 EVP. Les moteurs sont prêts. Le cadre réglementaire est connu. L’approvisionnement est dans les mains du marché...

Pages