En Méditerranée, trafics en chute et connectivité dégradée

Les ports méditerranéens ont subi de plein fouet les conséquences de la pandémie, avec un recul de 13 % des tonnages en avril. Les rationalisations en cours dans la ligne régulière et les nouveaux itinéraires via le cap de Bonne Espérance suscitent une vive inquiétude. Plusieurs scénarios de sortie de crise sont envisagés.