Attaques en mer d'Oman : Les réactions dans la communauté du transport maritime se multiplient

L'industrie maritime se trouve une fois de plus en prise à un contexte géopolitique sur lequel elle n'a aucun contrôle. Les représentants du secteur du transport maritime se relaient pour appeler à la retenue dans l'attente d'informations avérées (les contradictions ajoutant aux tensions) tout en faisant part de leurs inquiétudes pour la navigation de ce corridor clé pour le transport du pétrole et du gaz.

Sanctions américaines
 : 
Iran : Blâmes et châtiments

Le régime des sanctions est de retour au pays des Mollah. Le 8 mai 2018, l’Iran a basculé à nouveau sur la liste noire des pays commercialement in- fréquentables. Une décision de Washington a suffi pour ramener le niveaux des sanctions au niveau de celles qui existaient avant la conclusion en 2015 du fameux pacte « historique » de l’Iran avec le groupe 5+1 (Allemagne, Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni et Russie).

Trump vs Biden : pour quel candidat aurait intérêt à voter le secteur du transport maritime ?

Alors que les États-Unis s'approchent de l’instant fatidique qui va départager deux candidats aux visions radicalement opposées sur les relations commerciales et les enjeux internationaux, quel serait le 46e président américain idéal pour les exploitants de pétroliers, de vraquiers et de porte-conteneurs ? VesselsValue s'y est penché. ...

Retour des sanctions commerciales, quels impacts sur le transport maritime ?

Les États-Unis réactivent tous les logiciels d'avant-covid. Sanctions, listes noires, menaces de taxes… La détérioration des relations entre les États-Unis, l’Iran, le Venezuela et la Chine prennent à nouveau en otage le transport maritime. Quels impacts sur le pétrole, le gaz et le vrac sec...

L'Iran à la rescousse du pétrole vénézuélien

Cinq navires iraniens chargés de pétrole et d'additifs pour l'industrie pétrolière viennent au secours du Venezuela. Les deux alliés s'entraident et provoquent le mécontentement des États-Unis qui voient ce rapprochement d'un mauvais œil et aimeraient bien remettre la main sur le pétrole vénézuélien. À l’approche des navires iraniens, la Marine nationale a été placée en alerte.

Les États-Unis lèvent les sanctions contre les pétroliers de Cosco

Un signe de la détente entre les deux géants économiques de la planète, qui s’infligent depuis mars 2018 des droits de douane réciproques ? Le gouvernement américain, qui avait mis sur liste noire de l'Office of Foreign Assets Control quelques entités du groupe Cosco, vient de lever une partie des sanctions frappant Cosco Shipping Tanker.

Les navires marchands, de nouveau sous escorte dans le détroit d'Ormuz

La Royal Navy va escorter les navires marchands battant pavillon britannique dans le détroit d'Ormuz, en raison de l'escalade de la tension entre l'Iran et les États-Unis. La Royal Navy is back . Même cause, même effets. Après avoir été d...

Attaques en Arabie saoudite : Implication de l'Iran pas avérée

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres n'est pas en mesure de confirmer une implication de l'Iran dans des attaques le 14 septembre contre des installations pétrolières en Arabie Saoudite, selon un rapport semestriel qui vient d'être...

Le Grace 1, autorisé à reprendre la route

L'Iran s'étant engagé par écrit, la Cour suprême de Gibraltar a autorisé ce 15 août le pétrolier iranien arraisonné début juillet à quitter les eaux de ce territoire britannique. Le Grace 1 , chargé de 2,1 millions...

Pages