Décarbonation : Sea-LNG presse les armateurs à se positionner

Suscitant jusqu’alors une molle adhésion, le GNL a connu un engouement de dernière minute en fin d’année dernière. Dans un rapport publié début février, l’association Sea-LNG explique pourquoi il est urgent de ne plus temporiser en attendant l'émergence de l'hydrogène ou de l'ammoniac.

Equinor réduit sa participation sur Tanzania LNG

Austérité budgétaire oblige, Equinor a décidé de réduire la valeur comptable de son projet de GNL en Tanzanie, dans le bilan de la société, de 982 M$. Les compagnies pétrolières n’ont pas fini de couper dans leurs dé...

GNL : l’incroyable effet domino 

Tous les éléments sont réunis pour tendre le marché du gaz, rendre le coût du transport élevé et les revenus des méthaniers onéreux. Les stocks des négociants sont au plus bas. L’hiver rigoureux a pris de court les importateurs. La demande de l’Asie est forte. Les méthaniers se raréfient. L’engorgement du canal de Panama a aggravé l’approvisionnement. La Chine a froid et fait fonctionner ses fourneaux à plein régime. Le retour des températures glaciales en...

Soutage en GNL : deux événements passés inaperçus

En fin d’année, la mise à l’eau du premier microméthanier russe, projet porté par Gazprom Neft, et le financement du premier souteur espagnol par l’UE ont animé le marché. 2020 avait déjà offert un écrin à ces avitailleurs de navires au GNL, dont on ne sait toujours pas s’il ne sera que de transition.

Hapag-Lloyd commande six porte-conteneurs de 23 500 EVP

Après avoir évoqué l’éventualité en début d’année, mise en sommeil ensuite et enfin avoir reconnu en septembre avoir consulté plusieurs chantiers navals, l’armateur allemand se fixe. Il passe commande au chantier naval sud-coréen DSME de six porte-conteneurs de 23 500 EVP hybrides avec GNL.

Le CMA CGM Palais Royal arrive

Depuis fin septembre, CMA CGM reçoit ses grands porte-conteneurs au GNL. Après la tête de série qui porte le nom du fondateur de l’entreprise, Jacques Saadé, puis le CMA CGM Champs Elysées , qui touchera pour la première fois un port français, Dunkerque, dans la nuit de vendredi à samedi, l’armement français a pris livraison du troisième de la série, le Palais Royal .

NYK prend la main sur le soutage de GNL à Zeebrugge

C’est la fin de Marine LNG Zeebrugge, l’aventure commune à NYK, Engie Mitsubishi et Fluxys. L’armateur nippon et ses partenaires viennent de solder les comptes de cette entreprise créée pour gérer la marque Gas4Sea en vue d’assurer le soutage de GNL marin avec l’ Engie Zeebrugge .

ABB fournira la propulsion aux méthaniers d'Arctic LNG 2

L'entreprise technologique helvético-suédoise a remporté un contrat de plus de 300 M$ auprès de DSME pour fournir un système complet de propulsion et de stockage de l’énergie à six méthaniers classés glace. Ils seront exploités pour le transport de GNL le long de la route maritime du Nord.

Un interlude pour les transporteurs de GNL

Les taux au comptant pour les navires transportant du gaz naturel liquéfié (GNL) goûtent à la rentabilité, certains dépassent les 125 000 $ par jour. Une accélération ces deux dernières semaines et une amélioration sensible par rapport à l’an dernier.

Un record de chargement pour le CMA CGM Jacques Saadé

20 723 C’est le nombre de conteneurs pleins chargés à bord du CMA CGM Jacques Saadé , la tête de série des neuf porte-conteneurs de 23 000 EVP propulsés au GNL. Une performance réalisée au départ de Singapour le lundi 12 octobre. Entré en flotte le 22 septembre dernier, le nouveau fleuron de CMA CGM effectue actuellement sa première rotation sur la ligne embl...

Pages