Los Angeles toujours dans une situation critique

Le nombre total de porte-conteneurs dans la baie de San Pedro est remonté et 49 et ils sont encore une vingtaine à l'ancre. Soit le double du niveau enregistré au cours de la troisième semaine de juin, lorsque les escales étaient freinées par les retombées de Yantian.

Los Angeles : le cap des 10 MEVP a été franchi

Le port de Los Angeles devient le premier port du continent américain à traiter 10 MEVP sur une période de 12 mois. Le port a marqué cet événement lors d'une cérémonie qui s'est déroulée le 9 juin en mettant en valeur son...

Rolf Habben Jansen : « La situation des ports est critique mais moins tendue en Europe »

Le directeur général de Hapag-Lloyd faisait un point le 7 avril sur les suites du blocage de Suez. Rolf Habben Jansen anticipe de nouvelles difficultés dans les ports ouest-américains et à Southampton et Rotterdam. Quant à la pénurie de boîtes, la compagnie allemande, qui a acheté 300 000 conteneurs au cours des 12 derniers mois, va passer de nouvelles commandes.

Conteneur : l'Histoire va-t-elle encore bégayer ?

Avec des ventes au détail record et des ratios stocks/ventes toujours à des niveaux inférieurs à la moyenne, la National Retail Federation, la puissance fédération des détaillants américains, estime que le premier semestre va encore être vigoureux pour le transport maritime de conteneurs tandis qu’une étude s’interroge sur la capacité des transporteurs à rompre avec la spirale infernale qui a trop souvent animé le secteur ces dernières décennies.

MSC renforce sa desserte transpacifique

MSC lance un nouveau service entre l'Asie du Sud-Est et la côte ouest américaine, l’un des trade actuellement les plus lucratifs mais aussi le plus congestionné aux extrémités de la ligne.

Congestion portuaire ouest-américaine : les transporteurs se réorganisent

Face à la congestion dans les ports américains de Los Angeles et Long Beach, les compagnies prennent leurs dispositions pour éviter les goulets d’étranglement et pallier la pénurie de conteneurs. CMA CGM se positionne à Oakland. Hapag-Lloyd achemine des conteneurs vides de Los Angeles par le rail pour les exporter de Houston mais à un coût accru pour l’armateur.

Oakland, port doublure de Los Angeles et Long Beach

La congestion dans les ports américains de Los Angeles et Long Beach s’étend au nord, jusqu'au terminal d'Oakland. Onze navires attendaient au large de San Francisco il y a quelques jours. Quelques ports canadiens enregistrent également un trafic plus dense que d’ordinaire. Les compagnies prennent leurs dispositions.

Long Beach : la congestion, le prix à payer

Le port californien aura adressé un pied de nez à la pandémie mondiale. Il a récupéré en quasiment un trimestre les flux perdus pendant une bonne partie de l’année et soldé 2020 sur une incroyable activité. Mais une trentaine de grands porte-conteneurs font la queue dans la baie de San Pedro…Et des armateurs font l'impasse.

Conteneurs et reefers : à la limite du chaos

Le coronavirus n’a manifestement pas dit son dernier mot. Il poursuit son oeuvre de dérèglement des flux. Les compagnies maritimes sont contraintes de dérouter les reefers à destination de Tianjin vers d’autres ports, faute de prises disponibles. Les inspections sanitaires ralentissent les opérations et saturent les espaces. Outre-Atlantique, la congestion des grands ports des côtes est et ouest-américaines fait réagir la Commission maritime fédérale américaine.

Pages