Brittany Ferries brave ses crises avec deux nouveaux navires GNL-électrique

La compagnie française introduit un concept d’hybridation complète du navire alliant le GNL et les batteries électriques. Quand les navires, affrétés auprès de Stena, rejoindront la flotte en 2024 et 2025, leurs ports d’attache disposeront en outre de la connexion à quai. Un investissement responsable mais aussi stratégique et à portée... politique.

Les chargeurs américains exigent une réforme de la loi sur le transport maritime

Soutenant que la congestion dans les ports, les retards de navires, l’escalade des taux de fret et le manque d'équipements révèlent les lacunes du Shipping act, les chargeurs et transitaires demandent au Congrès américain de mettre à jour les réglementations et le rôle de la FMC.

Cnuced : la reprise du commerce mondial atteint un niveau record

Selon la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement, le commerce mondial a enregistré une reprise plus rapide que lors des deux dernières récessions mondiales. Alors qu’il vient de se rétablir en quatre trimestres, il lui en aura fallu treize en 2015 et neuf en 2009 suite à la crise financière.

Effervescence autour du transport maritime de CO2 liquéfié

Evergas et Ultragas, deux compagnies danoises dans le transport maritime de gaz, créent la compagnie maritime Dan-Unity CO2 en vue de se positionner sur le transport maritime de CO2 et envisagent un navire-citerne d’un nouveau genre. Les développements se multiplient autour de ce marché naissant, témoignant d’un certain engouement pour un segment jusqu’alors réservé à des opérateurs spécialisés.

Golfe de Guinée : nouvel appel à la mobilisation (militaire) pour éradiquer la piraterie

Alors que la session du Comité de la sécurité maritime de l’OMI, qui s’est tenue du 5 au 14 mai, avait la piraterie dans le Golfe de Guinée à l'agenda, le secteur maritime appelle à une mobilisation collective pour y mettre fin de toute urgence. Les 120 signataires soutiennent que la piraterie pourrait être supprimée avec seulement deux frégates et un avion de patrouille maritime.

HMM a réalisé en trois mois le bénéfice d'une année d'exploitation

La compagnie sud-coréenne a publié à l’issue des trois premiers mois de l’année un bénéfice d’exploitation de 884,25 M$ contre une perte de 1,7 Md$ pour la même période de l'année dernière. Le transporteur sud-coréen bénéficie pleinement de l'arrivée à point nommé de ses mégamax et de son positionnement sur les routes les plus lucratives.

Avec l'acquisition de GIL, DSV s'offre un volume de 2,8 MEVP

Deux ans après avoir mis la main sur son concurrent Panalpina, le groupe danois de transport et logistique acquiert Global Integrated Logistics (GIL) auprès du groupe koweïtien Agility par le biais d'une transaction entièrement en actions qui valorise l’opération à 4,2 Md$. Le groupe, qui aura ainsi pour deuxième actionnaire le koweïtien, pourra se prévaloir de 2,8 MEVP transportés.

Les nouvelles normes de l'OMI ont-elles une influence sur les commandes de navires ?

Chaque navire neuf et existant devra se conformer à des règles spécifiques d’efficacité énergétique dès la conception. Est-ce qu’il est possible d’établir un lien entre la pluie de commandes de navires de grande taille et les nouvelles normes de l’OMI ? Alphaliner répond partiellement.

Le GNL, carburant d’une transition énergétique de long terme

Bio-GNL et méthanation à partir d’hydrogène décarboné et de CO2 capturé étaient au menu de la convention annuelle de l’Association française du gaz le 23 mars, qui avait pour thème inévitable « la contribution du GNL au climat ». Ces technologies peuvent faire du GNL un carburant totalement propre, ce qu’il n’est que partiellement aujourd’hui.

Pages