L'insubmersible port d'Anvers

Contre toute attente, le port scaldien a clôturé un premier trimestre avec un trafic maritime de conteneurs en hausse de 9,5 % par rapport à la même période de l’année précédente. Encore préservé durant ce premier trimestre alors que les alliances maritimes qui font ses affaires multiplient les suppressions d’escales, Anvers ne devrait pas échapper au couperet dès le prochain exercice trimestriel.

Covid-19 : Les ports belges amputés d'une quarantaine d'escales

En 2019, le trafic entre la Chine et Anvers avait enregistré une croissance de 16 %. Le Covid-19 vient saper cette dynamique. Les alliances ont réduit leurs capacités pour s’adapter au repli des volumes. Les ports belges perdent des escales.

Bilan et perspectives
 : 
Anvers se prépare à une année plus difficile

Pour la sixième année consécutive, le port scaldien affiche des résultats records dans tous les secteurs mais face aux incertitudes, l’autorité portuaire anticipe une moindre croissance pour 2019. Néanmoins, des investissements sont prévus pour pallier sa saturation, ses terminaux étant proches de leur pleine capacité.