Mise en péril de la fragile reprise du commerce mondial selon l'OMC

Avant le conflit aux portes de l’Europe et le rebond épidémique en Chine, la reprise économique était bien sur les rails. L’OMC revoit à son tour ses projections sur le commerce mondial, abaissant d’1,3 point la croissance estimée en 2022. La manutention portuaire est à la baisse dans tous les ports, mais surtout en Chine. Les nouvelles commandes à l'exportation sont tombées à leur plus bas niveau depuis juillet 2020.

Le commerce mondial en valeur record au second trimestre

L’OMC et l’OCDE confirment des « valeurs sommets » dans les importations et exportations. La congestion dans les transports internationaux et les problèmes d'approvisionnement accentuent la pression sur le prix des biens échangés.

BIMCO : 31 % des engagements atteints dans l'accord commercial USA-Chine

Au cours des huit premiers mois de l’année, la valeur du commerce des produits de base inclus dans la première phase de l'accord entre les deux premières puissances économiques mondiales a profité aux produits manufacturés, agricoles et énergétiques. Le mois d'août a été le plus fort de l'année, les exportations atteignant leur niveau le plus élevé depuis novembre 2017, à 7,1 Md$.