Aides d'État : près de 10 Md$ alloués au transport maritime

Dans son rapport Covid-19 Transport Brief , l’ITF (OCDE) a recensé les aides d’État dont le transport maritime a bénéficié pour surmonter la crise engendrée par la crise sanitaire. Les opérateurs dans la croisière et le ferry en sont les principaux bénéficiaires. Au moins 13 pays ont subventionné leur industrie. Souvent de façon inconditionnelle… Dans la liste établie par l'ITF, la France est de loin le plus grand donateur d'aides d'État au secteur maritime cette année.

La CFE-CGC des marins prône une relance plus sociale

La crise sanitaire a permis de renouer ou renforcer le dialogue social dans les compagnies. Le syndicat CFE-CGC Marine va plus loin encore et fait des propositions pour un plan de relance post-Covid prenant mieux en compte les navigants. Il demande notamment des mesures pour lutter contre le dumping social et renforcer la formation.

La flotte de commerce française s’étoffe un peu au premier semestre 2019

Durant les six premiers mois de l’année, onze navires supplémentaires ont rejoint le pavillon national et quatre ont déserté. Cette croissance est une première en 2019, le bataillon tricolore ayant perdu 20 % de ses effectifs en une décennie.​

Toute la filière maritime, au chevet du Rif

AEn dépit d’avantages considérables (de l’avis des armateurs), d’enjeux stratégiques (dont tout le monde n’a pas conscience), le registre international français (Rif) des navires peine toujours à convaincre à l’approche de ses 15 ans d’existence. Armateurs de France et le cabinet d'affaires international Gide Loyrette Nouel ont établi les rapports de force à l'occasion d'un séminaire efficace.

Pages

  • 1
  • 2