Omicron affole les indices de fret et les cours des matières premières

L’émergence du dernier-né de la famille des variants du coronavirus n’a pas tardé à rendre nerveux les marchés, à commencer par les cours du brut. Mais les indices du fret ont aussi réagi vivement, notamment le Baltic Dry en rebond significatif ces derniers jours. S’il pourrait prolonger l’épiphanie du conteneur, il repousse en revanche encore l’agenda de la reprise du transport pétrolier.

Radioscopie des taux de fret en 2020 et 2021

Alors que l’année se termine, les taux de fret culminent à des niveaux inédits. Deux indicateurs plaident coupables : le CCFI et SFCI. Les taux de fret élevés n’ont pas la même incidence pour tous les continents et catégories de produits. Mais la menace sur l’industrie manufacturière mondiale est similaire, estime la Cnuced dans son analyse.

International Seaways finalise sa fusion avec Diamond S Shipping

Annoncée en avril, la fusion entre les deux compagnies donne naissance à un acteur majeur dans le transport maritime de produits pétroliers avec une flotte de 100 navires : le deuxième plus grand opérateur de navire-citernes coté à la bourse de New...

Les États-Unis autorisent temporairement le transport de carburant par des navires étrangers

Les États-Unis dérogent à la Jones Act pour permettre à des navires battant pavillon étranger d’assurer le transport de produits pétroliers. L’attaque contre les systèmes informatiques de la Colonial Pipeline, qui a dû interrompre ses opérations, compromet l’approvisionnement de la région de New York. L’octroi de dérogations au nom de la sécurité intérieure ne se fait pas sans grincement de dents dans un pays où la souveraineté stratégique est un « droit inaliénable ».

Colonial Pipeline : l'inespéré coup du sort pour les pétroliers

La cyber attaque qui a mis hors service le plus important oléoduc de la côte Est des États-Unis
 a fait bondir les revenus quotidiens des pétroliers sur la route transatlantique. Les raffineurs et les négociants recherchent des navires. Les premiers pour stocker, les seconds pour les expéditions de produits raffinés. Un répit sans doute éphémère...

Ever Given/Suez : une bonne nouvelle pour les pétroliers ?

Le blocage du canal de Suez a eu pour effet de faire monter en flèche les prix du pétrole et les tarifs des pétroliers. La production et la demande pourraient être affectées si les navires sont contraints de trouver des itinéraires alternatifs et plus longs. Mais selon les analystes et courtiers, la situation devrait profiter aux taux de fret.

Equinor affrète des navires pour réduire son empreinte carbone

Dans son rapport sur le développement durable, la compagnie pétrolière norvégienne indique avoir conclu des accords d’affrètement long terme pour 30 navires écologiquement efficients. Elle va mettre en service dix unités supplémentaires...

Hyundai sanctionné par une annulation de dix VLCC

Le plus grand constructeur de Corée du sud a fini l’année 2020 sur une perte de 700 M$ et un carnet de commande de 102 navires. Près de 900 M$ manquent dans ses caisses en raison d’une annulation commande de très grands pétroliers. Près de 900 M...

Les armateurs de tankers font indécemment fortune

La surabondance de pétrole, qui a provoqué une ruée vers les options de stockage sur terre et en mer, ne messied pas aux armateurs de tankers. Les grands noms du secteur, cotés en bourse, ont défilé ces derniers jours pour annoncer des bénéfices colossaux. Les armateurs de tankers sont au zénith quand les compagnies pétrolières sont au nadir.​

Pages