Piraterie : suppression de la zone à haut risque de l'océan Indien

Le 1er janvier 2023, la zone à haut risque (ZHR) pour la piraterie le long des côtes de l'océan Indien sera supprimée après une quinzaine d’années consacrées à en réduire la menace. Aucune attaque contre des navires marchands n'a été enregistrée au large de la Somalie depuis 2018.

Une « guerre de l’ombre » qui n’éclipse pas la traditionnelle piraterie

Le rapport 2021 de Dryad Global fait état d’un recul de la piraterie, de plus en plus confinée aux côtes de l’Afrique de l’Ouest, tandis que l’insécurité en mer se fait de nature plus politique, que ce soit dans le golfe d’Aden, aux Philippines ou avec la « guerre de l’ombre » qui oppose Israël et l’Iran.

La piraterie à son plus faible étiage depuis 1994

Le Bureau maritime international, qui recense les atteintes au commerce maritime, a signalé un faible nombre d'incidents pour les neuf premiers mois de l'année. Même le Golfe de Guinée, particulièrement meurtrier, a marqué la pause avec 18 agressions de moins que l’an dernier. La Chambre de commerce internationale y voit les effets d’une mobilisation générale en faveur de la sécurité en mer.

300 signataires contre la piraterie maritime en Afrique de l'Ouest

Plus de 300 compagnies et organisations maritimes ont jusqu'à présent signé la Déclaration du Golfe de Guinée dans le but de venir à bout de la piraterie maritime dans l’une des zones les plus dangereuses au monde pour la navigation. La demande d...

Golfe de Guinée : nouvel appel à la mobilisation (militaire) pour éradiquer la piraterie

Alors que la session du Comité de la sécurité maritime de l’OMI, qui s’est tenue du 5 au 14 mai, avait la piraterie dans le Golfe de Guinée à l'agenda, le secteur maritime appelle à une mobilisation collective pour y mettre fin de toute urgence. Les 120 signataires soutiennent que la piraterie pourrait être supprimée avec seulement deux frégates et un avion de patrouille maritime.

[Droit de suite] Les 15 marins enlevés mi-mars ont été libérés

Le 10 mars, le chimiquier Davide B , propriété du gestionnaire de navires néerlandais Poli Shipmanagement, avait annoncé que le navire avait fait l’objet d’un assaut avec séquestration de 15 des 21 membres d’équipage. Ceux-ci ont ét...

Piraterie : le Danemark va déployer une frégate dans le golfe de Guinée

Une frégate de la marine danoise sera dépêchée dans le golfe de Guinée à partir de novembre et jusqu’en mars 2022 pour lutter contre la piraterie, a annoncé le ministre de la défense Trine Bramsen. La région est le théâtre d’attaques violentes depuis plusieurs mois contre les navires marchands.​ Le Danemark a tenté d’obtenir le soutien d'autres pays de l’UE.

Golfe de Guinée : Attaque contre un navire Bourbon

C’est la seconde attaque en quelques j ours dans le Golfe de Guinée. Un navire de Bourbon Offshore, avec 19 marins à bord, a été attaqué le dimanche 14 mars. L’information est relayée par le Centre Régional Opérationnel de...

Golfe de Guinée : Quinze marins enlevés par des pirates

Le chimiquier Davide B a été abordé par des pirates dans le Golfe de Guinée, au large de la côte ouest de l'Afrique. Un énième événement dans cette région devenue la plus dangereuse au monde. Ces derniers mois, les attaques se...

Golfe de Guinée : l’UE s’attaque à la piraterie

Ces dernières semaines, les actes de piraterie maritime ont redoublé d’intensité dans le golfe de Guinée. L’actualité en donne une nouvelle illustration. Un groupe de pirates serait à l'origine d'au moins cinq incidents dans la région ces quatre derniers jours dans ce qui s’apparente à des actions coordonnées. Le 25 janvier, l’UE a annoncé la mise en oeuvre de son concept de « présences maritimes coordonnées » au large de la côte ouest africaine.

Pages