Carnival a vendu son 18e navire

Plus de neuf mois après avoir suspendu ses activités de croisière dans le monde entier, le leader mondial du secteur fait état de près de 2 Md$ de pertes financières et a vendu son 18e navire. Les dirigeants annoncent néanmoins disposer des liquidités nécessaires pour tenir le siège d’une année supplémentaire sans revenus.

Carnival Corp. reste à quai jusqu'au 15 septembre

Le leader mondial de la croisière a annoncé le 22 juin qu'il prorogeait jusqu'au 15 septembre la suspension de ses activités en Amérique du Nord. En avait-il seulement le choix ? Le groupe américain, qui détient 50 % du marché mondial de la...

Le paquebot au GNL de P&O Cruises est prêt

L' Iona , en cours de construction pour British P&O Cruises, devait arriver le 2 juin à Rotterdam pour une inspection technique, a indiqué le chantier naval allemand Meyer Werft, qui est en train de convenir avec la compagnie du groupe Carnival d’une date de livraison. C...

Quand les compagnies de croisière reprendront-elles le service ?

Elles avancent tour à tour des dates pour un retour à la vie, mais avec une extrême prudence, certaines plus optimistes que d’autres. Les Américaines paraissent moins fébriles à l’idée d’une reprise rapide. Mais l’horizon reste incertain.

Croisières : Clap de fin pour les Tours du monde

Les compagnies de croisière parviennent au terme de la gestion du rapatriement des passagers avec l’issue trouvée aux derniers paquebots en mer, ceux partis début janvier pour des navigation au long cours autour du monde. Ces tours du monde représentaient une des offres de valeur emblématique du secteur avant que celui-ci ne soit rattrapé par une crise sanitaire devenue son talon d’Achille.​

Croisière : Southampton devra encore attendre son grand moment

Cela fait quelques années que le port anglais de la côte sud investit dans les aménagements et en attendait la finalisation. Mais la cérémonie de baptême et le voyage inaugural du nouveau navire amiral de P&O Cruises n’auront pas lieu. L’introduction du plus grand paquebot du Royaume-Uni est reportée.

Carnival Corp. surréagit

Les majors du secteur de la croisière n'ont pratiquement plus de revenus. Les compagnies américaines ont été exclues du plan de sauvetage massif à 2 000 Md$ adopté par le Congrès américain le mois dernier. Elles ont vu leur capitalisation boursière partir en fumée. Première réaction : Carnival fait entrer un fonds saoudien à son capital.