Les cartes rebattues de la logistique portuaire à Marseille-Fos

La crise sanitaire a apporté son lot de transformation dans les opérations logistiques. Autour du port de Marseille-Fos, les bâtiments se remplissent dopés par l’e-commerce et les réorganisations des flux des grands groupes. Ces deux dernières années, près de 200 000 m2 sont sortis de terre. Distriport et La Feuillane avoisinent désormais le million de mètres carrés de bâti.

Michel Segain, président de l’UMPF : « Nous portons une requête devant le Conseil d’État »

L’Union Maritime et Portuaire de France « en appelle à la raison ». Malgré sa représentativité et son poids économique, la fédération professionnelle des sept Unions maritimes et portuaires s’étonne toujours d’être exclue du process de création et de la gouvernance de l’établissement public de l’axe Seine qui doit être ratifié par le Conseil d’État prochainement. Les acteurs portuaires revendiquent au moins un siège dans le futur conseil de surveillance unique.

Éolien offshore : un eldorado pour les ports français ?

Qu’ils accueillent des usines de fabrication d’éoliennes, soient utilisés comme site d’assemblage au cours du déploiement des champs offshore, ou servent de base de maintenance en phase d’exploitation, de nombreux ports français sont ou vont être mis à contribution pour l’éolien offshore.

North Sea Port en repli de 11,2 % en 2020

Ils étaient abonnés aux records. La performance n’a pas été au rendez-vous en 2020. Avec un volume traité de 63,5 Mt, Gand, Terneuzen et Flessingue ont accusé la baisse la plus forte de leur jeune histoire. Les conteneurs résistent grâce à la montée en puissance des échanges avec la Grande-Bretagne.

Les acteurs de la supply chain s'engagent à « préférer » les ports français

La vaste communauté composant la supply chain s’est engagée le 7 octobre, par la signature d’une charte, à privilégier le passage des marchandises par les ports français. Annick Girardin, ministre de la Mer et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports veulent y voir « une opportunité pour rediriger durablement les flux logistiques d’exportation et d’importation vers les principaux axes portuaires français ». En attendant une stratégie portuaire nationale ...

Michel Segain, Umep : « Il y a un désintérêt flagrant de l’État pour les ports »

À l’occasion de son assemblée générale le 25 septembre, l’’Union maritime et portuaire du Havre s’impatiente, se désespérant de voir la stratégie maritime et portuaire ambitieuse promise par le gouvernement prendre forme. Le plan de relance et la question de la gouvernance des ports n’ont pas non plus échappé à ses radars.

Le terminal à conteneurs de Beyrouth a repris le service

Photo : ©Abed Hassoun Le terminal à conteneurs du port libanais a reçu ses premiers navires, marquant la reprise d’une exploitation partielle. Il avait été dans un premier temps entièrement fermé de façon à permettre l’...

Pages