Pour son premier exercice après la fusion, Haropa Port franchit le cap des 3 MEVP

L’établissement portuaire, issu de la fusion des trois ports du Havre, Rouen et Paris, a été porté sur les fonts baptismaux il y a moins d’un an. Mais les résultats du premier exercice à grande échelle sont déjà présentés comme une preuve du concept. Alors qu’Haropa Port affiche des perspectives encourageantes sur le conteneur, Til, l’opérateur portuaire de MSC, va contrôler deux des trois terminaux de Port 2000.

Haropa : trafic maritime en repli de 16,7 % à 75 Mt en 2020

Les grèves du début d’année et la crise sanitaire ont lourdement sanctionné l’activité des ports de l’axe Seine en 2020 : malgré le rebond du deuxième semestre, Rouen et Le Havre voient leur trafic maritime se replier de 16,7 %, totalisant seulement 75 Mt contre 90 Mt en 2019. Principale victime de l’année Covid : le conteneur, dont 22 % des échanges se font avec la Chine.

Le Havre : Les postes 11 et 12 de Port 2000 attribués

La sélection du concessionnaire pour réaliser et exploiter les deux derniers postes à quai de Port 2000, qui ajouteront 700 m de linéaires de quai à partir de 2022, a été annoncée par le port du Havre ce 31 octobre. C’est l’offre de Générale de Manutention Portuaire (GMP) qui a été retenue. La liste des compétititeurs en lice, sollicitée, n'est pas rendue publique pour l'heure.