L'UE rejette la fusion des deux principaux chantiers navals sud-coréens

La direction générale de la concurrence européenne a opposé son veto au projet de rapprochement entre HHI et DSME qui leur accorderait 21 % du marché mondial. Face à la réticence de Bruxelles qui planche sur le dossier depuis 2019, les constructeurs sud-coréens avait proposé quelques concessions de façon à alléger leur toute puissance. Elles n’ont manifestement pas convaincu Bruxelles. La fusion pose problème à l’UE sur deux marchés en particulier : les méthaniers et les porte-conteneurs.

Conteneur : les transporteurs régionaux ont particulièrement étoffé leur flotte en un an

En un an, les rapports de force n’ont pas sensiblement évolué au sein des opérateurs de porte-conteneurs. La toute-puissance des 25 premiers armateurs mondiaux est écrasante au 1er janvier 2022. Mais ce sont les transporteurs régionaux qui se distinguent par la croissance de leur flotte. En dépit de la rareté des navires, ils ont trouvé des tonnages.

Scrubbers : du plébiscite au rejet dans le conteneur

Le taux de pénétration des scrubbers dans la flotte des porte-conteneurs approche les 30 %, indique Alphaliner. Mais le sentiment des grands compagnies à l’égard de ces systèmes controversés est manifestement diffus.

2021, année hautement improbable et 2022 ?

Du premier au dernier jour de 2021, le transport maritime de conteneurs a été rythmé par des chocs et contre-chocs. Tout le secteur sort rincé de ces 365 jours sans répit. Les taux de fret sont au zénith. Il n’y a jamais eu autant de porte-conteneurs et de conteneurs mobilisés là où ils ne sont pas nécessaires. Les ports sont défaits. La supply chain est sens dessus dessous. Rétro et perspectives.

Le canal de Suez augmente de 6 % ses tarifs

En 2020, le gestionnaire du canal de Suez s’était montré particulièrement plastique dans sa politique tarifaire en accordant des ristournes. À l’issue d’une année marquée par un gigantesque bouchon, qui lui aura fait perdre une semaine en droits de péages, il annonce une augmentation générale de ses tarifs de 6 % en 2022.

Les méthaniers tirent la croissance du canal de Panama en 2021

Le canal de Panama a battu son record de tonnage au cours de son année fiscale dans un contexte de perturbations du transport maritime et de congestion portuaire. Du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021, 516 Mt ont transité par l’isthme centraméricain. Soit 8,7 % de plus qu'en 2020 et 10 % de plus que le tonnage enregistré en 2019, le dernier exercice avant la pandémie....

Seaspan commande deux autres porte-conteneurs de 12 000 EVP

L'un des principaux propriétaires et exploitants de porte-conteneurs est aussi l’un des plus actifs clients des chantiers navals avec une quarantaine de navires en attente de livraisons. La construction navale connaît une réelle effervescence depuis le début d’année. Rien qu'en avril et mai, 55 navires ont été commandés, pour une capacité totale de plus de 344 000 EVP.

X-Press Pearl : Les autorités sri-lankaises craignent une marée noire de niveau II

L'incendie, qui s'est déclaré à bord du porte-conteneurs X-Press Pearl et qui semblait maîtrisé ce week-end, s’est détérioré le 25 mai suite à une explosion. Les autorités sri-lankaises craignent une marée noire de niveau II. Les incendies sont, avec la perte de conteneurs, l’un des principaux sujets de préoccupation sur lesquels l’OMI est attendue. Des réglementations existent mais que certains estiment dépassées.

Bureau Veritas accorde une AiP à un porte-conteneur à voiles de conception française

C’est le deuxième concept de porte-conteneurs vélique présenté en quelques jours. Et ils sont tous deux de conception française. Le Trade Wings 2500 concerne cette fois un navire destiné à opérer à courte distance. D’une capacité de 2 500 EVP, mariant l’éolien et le GNL, il a été conçu dans le cadre d'un partenariat entre trois entreprises françaises – VPLP Design, Alwena Shipping et Ayro – et le Shanghai Merchant Ship Design & Research Institute​.

Pages