Baromètre Allianz : les perturbations logistiques au premier rang des risques perçus

L’appréciation des risques épouse les contours de l’époque. La plupart des entreprises redoutent avant tout de ne pas pouvoir fabriquer leurs produits ou fournir leurs services. Dans le sondage international, qu’Allianz vient de publier, l’interruption d’activité en lien avec les perturbations de la chaîne d’approvisionnement arrive en tête des menaces identifiées par les dirigeants du secteur maritime et logistique.

Conteneur : statu quo ou nœud gordien en 2022 ?

Le conteneur est en surchauffe au niveau mondial depuis un an. Effets de cascade infernal. Plus personne n’ignore le niveau élevé d’interconnexion du secteur. Que le problème soit maritime ou portuaire, stabilité et prévisibilité vont se monnayer chèrement.

Les activités africaines de Bolloré, à tout prix

L’éventualité du retrait de Bolloré en Afrique a animé l’actualité de la fin de semaine dernière suite aux révélations du Monde et du Nouvel Obs indiquant que la banque Morgan Stanley avait été mandatée pour identifier des candidats intéressés à reprendre tout ou partie de ses activités sur le continent. En indiquant qu’il ne commenterait pas les « rumeurs », le groupe français, qui électrise la presse dès lors qu’il s’agit de ses activités en Afrique, ne laisse aux médias que la seule voie du questionnement.

L'administration de Joe Biden cherche à généraliser le 24h/24

Pour trouver des solutions à l’épique congestion portuaire, l’administration américaine étend à l’ensemble de la chaîne d'approvisionnement du pays un régime d'exploitation en continu, initié avec les ports de la côte ouest-américaine, Los Angeles et Long Beach.

Les ports américains vont tester l'ouverture 24h/24 et 7j/7

Baptisé « Accelerate Cargo LA », l’opération lancée par les deux premières portes d’entrée américaines s’adresse aux transporteurs routiers et vise à accélérer la rotation des conteneurs. Face aux difficult...

Ports français : une nette amélioration de la satisfaction des chargeurs

Amélioration des opérations maritimes et transparence des coûts contribuent à l’amélioration de la satisfaction des chargeurs vis-à-vis des ports nationaux. Le baromètre établi par Eurogroup place à nouveau Dunkerque en tête de la classe portuaire française pour la qualité de services.

Pour accueillir les ferries de dernière génération, les ports d'escales doivent s'adapter

Brittany Ferries a annoncé le 21 juillet la commande de deux ferries introduisant un concept d’hybridation alliant le GNL et les batteries électriques. Quand les navires destinés au remplacement du Bretagne et du Normandie rejoindront la flotte en 2024 et 2025, leurs ports d’attache devront avoir opérer quelques aménagements

Dynamar : un panorama portuaire mondial à l'image d'une année atypique

Le consultant néerlandais, qui établit chaque année une hiérarchie entre les places portuaires mondiales dont le trafic a dépassé le million de conteneurs, vient de publier sa radioscopie 2020. Sur les 146 ports, 81 sont en repli contre 60 dans le précédent classement. La sous-performance des deux seuls ports français vaut à l’Hexagone la plus forte « décroissance » mondiale derrière les Philippines.

[Édition spéciale vrac sec] Europe du nord : le grand plongeon du charbon

Le charbon représente un flux important pour les plus grands ports maritimes belges et néerlandais à l’exception d’Anvers. Mais les volumes ont très fortement chuté en 2020. À la transition énergétique est venu s’ajouter l’impact de la crise sanitaire sur des secteurs comme la sidérurgie.

Pages