Conteneurs en perte de vitesse et GNL dopé à Rotterdam au premier semestre

Ralentissement général de la croissance économique, inflation des prix des denrées alimentaires et des énergies, impacts de la guerre en Ukraine sur les échanges énergétiques avec la Russie, perturbations continues en mer... C’est cette ambiance générale que devraient refléter les trafics semestriels des ports les plus connectés avec l’économie mondiale. Rotterdam n’échappe pas au retournement de tendances.

Unifiés, Anvers et Zeebrugge n'enrayent pas le repli du conteneur au premier semestre 2022

Le port d’Anvers vient de publier ses premières statistiques de trafic en tant qu’entité fusionnée avec son voisin Zeebrugge. Le contexte géopolitique et macroéconomique influence fortement les volumes. À l’exception du conteneur, victime de la congestion depuis un an, les autres trafics se portent mieux, notamment le vrac et le conventionnel.

Anvers déçoit encore sur le conteneur au premier trimestre

Le port belge vient de publier ses dernières données trimestrielles de trafic en tant qu’entité seule avant la fusion avec son voisin Zeebrugge. Les défaillances du conteneur donnent du grain à moudre à l’autorité portuaire pour défendre son projet d’union et ses investissements dans le terminal exploité par PSA et MSC. Tous les autres trafics sont en hausse avec un élément notable : le doublement des flux de biocarburants.

CMA CGM s’engage dans un grand projet d’autoroute ferroviaire en Espagne

Le port d’Algésiras, l’entreprise publique en charge du réseau ferroviaire espagnol ADIF, la Plateforme logistique d’Aragon et la société privée Rail & Truck Strait Union, dont est actionnaire CMA CGM, ont signé un protocole pour initier une autoroute ferroviaire entre le port andalou et Saragosse, via Madrid. Le lancement du projet est prévu en 2024. Le dossier suscite un certain scepticisme dans les milieux professionnels espagnols.

CMA CGM entre au capital de Brittany Ferries 

Le troisième armateur mondial de porte-conteneurs va investir 25 M€ dans Brittany Ferries, dont 10 millions en quasi-fonds propres et 15 M€ en prêt. Le principal opérateur français transmanche sort en difficulté de plusieurs années chahutées par le Brexit et une crise sanitaire qui a mis un coup d’arrêt à ses trafics. CMA CGM le justifie par « solidarité maritime ». Des stratégies qui peuvent converger ?

Marseille Fos retrouve son activité d'avant Covid au premier semestre 2021

Il misait sur une sortie du tunnel en 2022. Le Grand Port maritime de Marseille retrouvera peut-être plus vite que prévu la trajectoire de croissance qui était la sienne avant qu’un virus planétaire ne la casse sans préavis. Fin juin, sur la plupart des segments, il a retrouvé ses niveaux de 2019.

P&O Ferries double son Zeebrugge - Hull

La compagnie a affrété un navire supplémentaire auprès de l’armateur néerlandais Holwerda pour le déployer sur son service conteneurisé entre le port côtier belge et le port anglais du Yorkshire à partir du 1er juin. Avec l’...

Grimaldi lance un service roulier entre Anvers et Cork

Desservant déjà le port irlandais avec son service Euromed, l’armateur napolitain Grimaldi lance une liaison directe entre l’Irlande et Anvers, qui constitue son hub en Europe du Nord.

La valeur ajoutée des ports belges a augmenté de 4,9 % en 2019

Depuis 2006, la Banque nationale de Belgique publie des données sur la valeur ajoutée, les trafics et l’emploi au sein des ports belges. L’étude montre à quel point l’histoire portuaire du voisin de l’Hexagone bégaie. Avec succès et panache.

Pages