DFDS reçoit le premier ropax nouvellement construit depuis 40 ans

Avec six mois de retard, l’armateur danois a réceptionné le premier des deux grands ropax qu’il a commandés en 2018 au chantier naval chinois Guangzhou Shipyard International. L' Aura Seaways fait figure de petit événement pour la compagnie. Il est son premier navire de passagers nouvellement construit depuis 1982, année de la livraison du Scandinavia.

W.E.C. Lines propose un service conteneurisé direct Royaume-Uni-Espagne

London Thamesport, port à conteneurs situé sur l'île de Grain en bordure du fleuve Medway, a reçu la première escale d'un nouveau service hebdomadaire conteneurisé assuré par la compagnies néerlandaise W.E.C. Lines reliant la capitale britannique à Bilbao.

DFDS reçoit son grand ropax affété à Stena

L’armateur suédois Stena continue de réceptionner ses E-Flexer que sa filiale Stena RoRo avait commandés en 2018 au chantier naval chinois Weihai. Celui qui vient d’être livré – le Cote d’Opale – est affrété à DFDS.

Le ro-pax au GNL de Balearia entre en service

La compagnie espagnole le présente comme une première mondiale pour un ferry. L’ Eleanor Roosevelt , qui était en construction depuis 2018 au chantier naval espagnol Astilleros Armon Gijon, va entamer son service entre l'Espagne et les îles Baléares. Il fait partie d’un investissement de 450 M$ que Balearia consent au GNL.

Baléares : les Italiens bousculent un marché tranquille

Traditionnellement dominé par les compagnies espagnoles, dont Balearia​, le trafic avec les Baléares connait un bouleversement soudain avec la reprise de l’activité d’Armas Trasmediterránea par Grimaldi et l’entrée prochaine d’une autre compagnie italienne, GNV, filiale de MSC. La nouvelle redistribution des cartes n’est pas pour déplaire aux chargeurs et aux transporteurs qui s’attendent à un ajustement des frets à la baisse.

Irish Ferries va lancer un nouveau service sur la ligne Douvres-Calais

Les mouvements post-Brexit se poursuivent avec des changements de cap et des lignes qui bougent. Le modèle économique qui prévalait sur le marché transmanche a été doublement mis à mal, à la fois par la pandémie et le Brexit. La compagnie irlandaise réagit à son tour mais en continuant de miser sur la route la plus courte en dépit des procédures administratives et des contrôles douaniers.

La diversification de La Méridionale sur le Maroc face à des imprévus

Les débuts sont plus difficiles que prévu sur la ligne entre Marseille et Tanger pour la compagnie marseillaise. Les restrictions sanitaires ont contrarié l’organisation. Depuis fin janvier, les conditions d’entrée des voyageurs sur les territoires français et marocain se sont durcies, siphonnant le trafic passagers. En revanche, la Méridionale connaît son plan de charge entre Marseille et la Corse jusqu’à fin 2022, se rassure le groupe Stef.

Marseille-Fos : 10 Mt de trafics et 20 M€ de chiffre d’affaires en moins en 2020

Dans un contexte inédit, le port de Marseille Fos a enregistré en 2020 un trafic en baisse de 12,7 % par rapport à l’an dernier, atterrissant à 69 Mt. Aucune filière n’échappe à la sanction si ce n’est quelques flux conjoncturels. Néanmoins, il maintient ses investissements, planifiés à 342 M€ d’ici 2024.

DFDS met 12 navires au mouillage

Le fret et la logistique, qui génèrent 84 % des revenus de la compagnie, a permis de limiter l’impact du Covid sur ses revenus trimestriels. Mais l’absence de visibilité pèse sur l’entreprise, qui a mis douze de ses navires au mouillage. DFDS a initié en outre un plan de réduction des coûts pour se prémunir des incertitudes du moment. L’armateur danois a fait part de ses revenus trimestriels, qui se maintiennent au regard des circonstances éprouvantes pour les opérateurs du ferry . Des ré...