Nouveaux rapports de force sur les ports du range nord européen

Entre janvier et mars, les six principaux ports du range nord européen (Hambourg-Le Havre) ont traité 10,6 MEVP, soit une baisse de 3 % par rapport à l'année précédente. Cette moyenne cache quelques changements majeurs entre les ports. Le volume du seul port français dans le range nord, Le Havre, a chuté de 23 %, à 532 000 EVP. Les places néerlandaise et allemande – Rotterdam et Hambourg – ont également accusé des baisses, de 5 % et 6 % respectivement avec 3,55 MEVP et 2,16 MEVP. Les deux...

L'effondrement des cours pétroliers hypothèque le devenir des scrubbers

La décision de Stolt-Nielsen de renoncer, « lorsque cela a été possible », à la mise en conformité d’une partie de sa flotte avec des scrubbers a vite été perçue comme un signal. L’écart des prix de plus en plus serré entre les différents types de carburants redistribue les cartes. Alphaliner ne note pas, pour l’heure, de grands mouvements, même après l’inédit plongeon du baril de brut américain en dessous de zéro dollar le 20 avril.​

Covid-19 : Hambourg et Rotterdam, les plus exposés en Europe

Theo Notteboom, professeur en économie et gestion portuaire et maritime à l’Université de Shanghai, a analysé plusieurs scénarios pour évaluer le degré de vulnérabilité des ports européens face à la baisse des flux de/vers la Chine.

Rotterdam freiné par le ralentissement économique en 2019

Le ralentissement de l’économie mondiale et du commerce international a contrarié l’essor du port néerlandais en 2019. Même s’il enregistre un nouveau record, la progression des volumes par rapport à 2018 a été minimale. Dans le secteur-clef des conteneurs, Rotterdam voit son avance sur Anvers se réduire.

Maasvlakte-1 : Un accord de principe entre ECT et APM Terminals à Rotterdam

Selon des médias locaux, APMT et ECT (Hutchison) auraient signé une lettre intention pour la reprise du terminal APMT Maasvlakte-1. Si l'entente était approuvée par les autorités réglementaires, il reste à analyser les répercussions au vu du subtil jeu d'alliances des armateurs au sein des terminaux.

Les six ports du range nord-européen ne font pas razzia

Entre janvier et septembre 2019, les six principaux ports du range Hambourg-Le Havre ont totalisé 33,5 MEVP, soit une hausse de 3 % par rapport à l'année précédente, à 32,43 MEVP. Le port français déçoit...

Titan LNG : le FlexFueler001 a réalisé sa première opération à Rotterdam

La société néerlandaise a annoncé que son avitailleur FlexFueler001 avait effectué sa première opération de soutage dans le port de Rotterdam pour le compte de Norlines, un client de longue date. « Le Flex Fueler 001 a terminé ses essais avec succès. Nous pouvons maintenant offrir un service de soutage sûr, fiable et efficace qui ressemble au service de soutage...

Transition énergétique
 : 
Rotterdam et Anvers s'associent...pour réduire leur empreinte carbone

Montrés du doigt pour être responsables d'une forte proportion des émissions de gaz à effet de serre, les ports du Benelux entendent réduire drastiquement leur empreinte carbone. Après son lancement en 2017, un projet pharaonique, qui vise à stocker des millions de tonnes de CO2 en mer du Nord initié par le port de Rotterdam, prend tournure. Un investissement de 400 à 500 M€.

Stratégie
 : 
Vopak cède trois terminaux

L'exploitant de terminaux de stockage néerlandais Vopak concrétise sa stratégie de recentrage. Le groupe vient de céder trois terminaux d'entreposage de produits pétroliers à Algeciras, Amsterdam et Hambourg, au fonds d'investissement First State Investments. Une opération d'une valeur de 723 M€.

Pages