Conteneurs : le transit time continue de se dégrader

Pour le sixième mois consécutif, la fiabilité des horaires des navires s’est encore détériorée selon Sea-Intelligence, qui mesure mensuellement ce paramètre auprès de 60 transporteurs et sur 34 routes commerciales. En janvier, la probl...

Golden Week : le passage du gué

Sans les blank sailing annoncés en prévision de la baisse attendue de la demande avant et après la Golden Week du 1er au 7 octobre, l'augmentation de la capacité offerte sur la route entre l’Asie et les côtes nord-américaines serait réelle. Or la planète étant logée à la même enseigne de la récession, ils sont peu nombreux à croire au maintien des taux de fret à un niveau élevé. À moins que les transporteurs ne s'engagent à nouveau à réduire la capacité...

Le transpacifique échappe à tout entendement

Le marché transpacifique défie toutes les estimations et désarme les plus pessimistes quant aux impacts de la crise sanitaire. Le transport d’un conteneur de 40 pieds a dépassé les 3 000 $.

Les porte-conteneurs reprennent (un peu) leurs traversées

La flotte inactive de porte-conteneurs est tombée à 313 navires, soit environ 1 555 959 EVP au 20 juillet. Elle représente désormais 6,6 % de la capacité de la flotte mondiale, selon les derniers chiffres d'Alphaliner. La ligne régulière a réactivé une capacité d'environ 1 MEVP en à peine un mois.

Conteneur : toujours plus de départs annulés

Le nombre de traversées, qui doivent être supprimées au troisième trimestre, s'élève désormais à 82. La contraction du commerce mondial a été revue à la hausse. Dans la zone euro, les projections de croissance du PIB sont aussi plus pessimistes. Une situation inquiétante pour la nouvelle génération de porte-conteneurs qui doit arriver sur le marché.

Les annulations de service repartent à la hausse

Après un semblant de pause, les « voyages à vide » vont s’accélérer au troisième trimestre 2020, indique l’analyste Sea-Intelligence dans sa dernière édition. La semaine dernière, les transporteurs ont annoncé le retrait de 521 000 EVP supplémentaires.

Entre prudence et fébrilité, les armateurs hésitent à relancer la machine

Les porte-conteneurs sans emploi ont poursuivi leur ascension, établissant un nouveau record historique de 551 unités pour 2,72 MEVP au 25 mai, soit 11,6 % de la capacité de la flotte mondiale. Les deux partenaires de l’alliance 2M, Maersk et MSC, sont les plus actifs dans l’inactivité avec 854 000 EVP retirés du marché.