TotalEnergies signe avec QatarEnergy pour développer l'un des plus grands projets de GNL

Alors que l'Europe est aux prises avec la problématique de la substitution du gaz en provenance de Russie dans un contexte de guerre en Ukraine, les investissements autour du GNL redoublent. TotalEnergies et QatarEnergy viennent de signer un accord dans le cadre du projet North Field East, l’une des plus grandes réserves mondiales de GNL. Les géants gaziers britannique et norvégien Shell et Equinor ont, eux, contracté avec la Tanzanie, ouvrant la voie à l'exploitation des réserves de gaz du pays, estimées à 1 630 milliards de m3.

BP, Shell, Equinor font le ménage dans leurs participations, TotalÉnergies esquive

Christophe de Margerie
Gazprom, Rosneft, Novatek sont devenus les nouveaux parias de la classe économique internationale, épinglés par les sanctions occidentales en réaction à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. BP avec Rosneft. Shell avec Gazprom. Equinor avec Rosneft. TotalÉnergies ou Technip Energies avec Novatek. Engie avec Nord Stream 2... Les groupes pétroliers et gaziers annoncent tour à tour leur désengagement. TotalÉnergies tempère.

Comment les États-Unis ont permis à la Chine de s'imposer dans le commerce de GNL

Après être devenue l’an dernier le premier acheteur mondial de gaz naturel liquéfié, la Chine vise désormais le négoce sur les marchés étrangers. Il ne lui resterait plus qu'à consolider sa capacité à exporter et à se doter d'un « actif terminal » en Europe.

Shell et Total ne profitent pas de la même façon de l'envolée des prix du gaz

Le groupe français sort du troisième trimestre avec un bénéfice multiplié par 23, profitant de la remontée des cours des hydrocarbures mais surtout du gaz, notamment sous sa forme liquéfiée. Son concurrent, l’anglo-néerlandais Shell, également très investi dans le GNL, a présenté des résultats moins flatteurs avec la même conjoncture.

Shell cède des actifs à ConocoPhillips pour 9,5 Md$

Le groupe anglo-néerlandais a vendu à son concurrent ConocoPhillips, l'un des principaux exploitants de gaz de schiste dans le Bassin permien américain, les actifs qu’il y détenait. Une cession estimée à 9,5 Md$. S'étendant à l...

Crowley Maritime et Shell s'engagent dans le plus grand souteur de GNL des États-Unis

Conforté par la signature d’un contrat d'affrètement à long terme avec le groupe pétrolier anglo-néerlandais, Crowley Maritime commande un souteur au GNL de 12 000 m 3 au constructeur américain Fincantieri Bay Shipbuilding. Il sera à sa livraison en 2024 le plus grand par sa capacité en opération aux États-Unis.

Le symbolique Mardi Gras de Carnival va entrer en service en juillet

Mardi Gras de Carnival, livré en décembre 2020, est récemment arrivé à Port Canaveral en Floride. Il a reçu le 9 juin son tout premier avitaillement en GNL fourni par Shell. Le constructeur naval finlandais Meyer Turku a livré au leader mondial de la...

Les actionnaires de Total valident la stratégie climat

L'assemblée générale a adopté le 28 mai l’ensemble des résolutions présentées par le conseil d’administration. Au programme, la stratégie climatique et le changement de nom en Total Energies.

Shell : un arrêt de justice menaçant pour les transporteurs maritimes

Sale temps pour les compagnies pétrolières qui doivent composer avec les actionnaires et la société civile qui les presse à aligner leurs stratégies sur une économie non fossile. L’anglo-néerlandaise Shell vient d’être condamnée par une décision de justice l’enjoignant à réduire ses émissions de CO2 de 45 % d'ici à 2030. L’arrêt pourrait faire boule de neige et responsabiliser d’autres gros « émetteurs » dont fait partie le transport maritime.

Pages