Le Conseil de l'UE adopte les quotas carbone pour le transport maritime

Les propositions de la feuille de route climatique de l’UE viennent d’être examinées par les ministres européens concernés. À l’issue de négociations marathon, une position commune a été arrêtée. Sans surprise, le transport maritime devra payer pour sa pollution. En revanche, aucune mention n’est faite, dans le texte d’orientation générale, d’un fonds destiné à accompagner financièrement la décarbonation du secteur.

Sanctions américaines
 : 
Iran : Blâmes et châtiments

Le régime des sanctions est de retour au pays des Mollah. Le 8 mai 2018, l’Iran a basculé à nouveau sur la liste noire des pays commercialement in- fréquentables. Une décision de Washington a suffi pour ramener le niveaux des sanctions au niveau de celles qui existaient avant la conclusion en 2015 du fameux pacte « historique » de l’Iran avec le groupe 5+1 (Allemagne, Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni et Russie).

Le financement mondial du shipping proche des 500 Md$

Selon Petrofin Research, auteur du baromètre de référence en matière de financement mondial des navires, l’ensemble des fonds accordés en 2021 ont approché les 500 Md$, dont 290 Md$ par les 40 premières banques mondiales. La part des banques européennes a encore diminué de près de 10 Md$. Les banques asiatiques et australiennes affichent la seule croissance.

DNV : les commandes de navires au GNL volent de record en record

Selon les dernières données de la société de classification DNV, le GNL est de plus en plus privilégié dans les nouvelles commandes de navires. En mai, le gaz naturel liquéfié s’est imposé dans une trentaine de nouveaux contrats alors qu’une cinquantaine avait déjà été engrangée en avril. Le mois dernier, la demande a été exclusivement portée par des porte-conteneurs et les transporteurs de voitures.

Le Parlement européen vote en faveur de paramètres clés pour la décarbonation du transport maritime

La commission Environnement du Parlement européen, réunie en sessions depuis lundi pour examiner quelques textes clés de la future politique climatique de l’UE, a voté à une large majorité en faveur de deux des principales mesures défendues par les armateurs européens. À savoir le partage de responsabilités entre le propriétaire et l’affréteur et l'allocation des revenus générés par les ventes de quotas pour financer la décarbonation du secteur.

European Energy va produire le e-méthanol pour Maersk

Siemens Energy a été retenu par le groupe danois European Energy pour fournir un électrolyseur de 50 MW qui sera connecté à une unité de production d'e-méthanol au Danemark. Le carburant est notamment destiné au premier porte-conteneurs au méthanol de Maersk.

2021, année hautement improbable et 2022 ?

Du premier au dernier jour de 2021, le transport maritime de conteneurs a été rythmé par des chocs et contre-chocs. Tout le secteur sort rincé de ces 365 jours sans répit. Les taux de fret sont au zénith. Il n’y a jamais eu autant de porte-conteneurs et de conteneurs mobilisés là où ils ne sont pas nécessaires. Les ports sont défaits. La supply chain est sens dessus dessous. Rétro et perspectives.

Le groupe CMA CGM a réalisé 12,4 Md$ de chiffre d'affaires au deuxième trimestre 2021

Le chiffre d’affaires des activités maritimes et logistiques du groupe français s’envole au deuxième trimestre de 77,2 %. Par ses volumes transportés, la compagnie distance ses proches concurrents. Le résultat net ressort à 3,5 Md$. CMA CGM profite de sa conjoncture pour investir dans son outil industriel – fret aérien et maritime –, créer des emplois et rembourser ses dettes.

Jean-Marc Lacave, délégué général d’Armateurs de France : « Nos propositions pour la marine marchande ne sont pas une liste de courses à la Prévert »

Agenda du Fontenoy, situation de la filière maritime française, perturbations liées au coronavirus, ambitions pour la marine marchande, taxation carbone, convictions sur la transition énergétique…, Jean-Marc Lacave, délégué général d’Armateurs de France, ancien directeur du port autonome du Havre et ex-cadre dirigeant de CMA CGM n’élude rien. Entretien.

ICS : La décarbonation du transport maritime représente « un iceberg financier » 

Dans un rapport intitulé « Catalysing the fourth propulsion revolution », l’International chamber of shipping (ICS) prévient que, sans un investissement massif en R&D, il ne sera pas possible d’atteindre les objectifs de réduction des gaz à effet de serre fixés par l'Organisation maritime internationale. Plus original, son analyse étudie, pour trois carburants de substitution, la production qui serait nécessaire pour satisfaire le seul secteur du transport maritime. En publiant ce rapport, l’ICS est aussi dans le calcul politique.

Pages