Carburant contaminé : Singapour revoit sa politique d'assurance qualité

L'autorité maritime et portuaire de Singapour renforce ses exigences sur la qualité du carburant maritime après avoir retracé les origines des récentes soutes contaminées qui ont concerné au moins 200 navires et causé des dommages moteur sur 80 d'entre eux. Les contaminants d'hydrocarbures chlorés ne font actuellement pas partie des normes de qualité au niveau international.

La contamination des soutes à Singapour atteint déjà une valeur de 120 M$

L’affaire évolue aussi vite qu’une traînée de poudre. En quelques heures, le nombre de navires ayant reçu des carburants contaminés par des hydrocarbures chlorés est passé de 14 à plus de 60. Pertes de puissance, pannes de moteurs, les demandes d’indemnisation affluent chez les assureurs.

Les prix des soutes dépassent les 900 $ à Singapour et à Fujairah

Les prix des carburants maritimes dans deux des plus grands centres de soutage, ont dépassé la barre des 900 $ la tonne pour la première fois. À Fujairah, troisième plus grand port d'avitaillement mondial, ils ont atteint les 918 $ tandis qu'ils s’établissaient à 904,50 $ à Singapour, premier hub mondial de soutage de navires. Les BAF annoncés pour le deuxième trimestre sont en forte hausse.

PIL : première commande après des années de retrait

Depuis quelques semaines, la compagnie singapourienne manifestait des signes de convalescence. Cette fois, elle a recouvré la santé. Elle serait à l’initiative d’une commande de quatre porte-conteneurs de 14 000 EVP à double motorisation au GNL mais « prêts » pour l’ammoniac. L’une des rares commandes du secteur dans cette configuration.

La demande en carburants marins à haute teneur en soufre reste forte

Contrevenant à tous les scénarios esquissés depuis l’entrée en vigueur de la réglementation qui plafonne les carburants marins à haute teneur en soufre, la demande pour du HFO reste soutenue parce que le scrubber, bien que contesté, reste une option.

PIL reconstitue sa flotte

La compagnie singapourienne, qui a passé la majeure partie de l’année 2020 à négocier avec ses créanciers afin d’éviter la mort économique, a manifestement été autorisée à recomposer ses actifs. Le plan de...

TotalEnergies : le souteur de GNL basé à Marseille sera opérationnel en fin d'année

Le Gas Vitality , le souteur de GNL qui sera basé à Marseille notamment pour alimenter les porte-conteneurs de 15 000 EVP de CMA CGM, vient d’achever ses essais en mer. La barge, que TotalEnergies Marine Fuels affrète à Mitsui O.S.K Lines (MOL), sera opérationnelle d’ici la fin de l’année.

Sembcorp en pénurie de travailleurs qualifiés

Les restrictions en matière d'immigration imposées par la crise sanitaire exercent une pression sur les chantiers navals de Singapour. Dans une note à ses clients, Sembcorp Marine, l'un des plus grands groupes de chantiers navals de la Cité-Etat, a évoqu...

Singapour restreint ses conditions d'accès

Face à la montée régionale des contaminations, la Cité-État limite les transits. Une nouvelle entrave à la mobilité des marins. Alors que l'Inde enregistre 400 000 cas Covid et 3 500 décès par jour, Singapour a décidé...

Singapour hausse le ton tarifaire

Le port asiatique durcit ses conditions tarifaires qui prendront effet en deux temps mais dès 2022. En 2023, les navires marchands et passagers en escale à Singapour, que ce soit pour charger/décharger ou s’avitailler, ne devront pas séjourner plus d’un jour.

Pages