Une quinzaine de détaillants américains mis au ban pour leurs imports maritimes

Deux ONG viennent de publier un rapport sur la réalité des émissions de CO2 générées par les importations maritimes des plus grands détaillants américains. Stigmatisant, il met surtout en évidence le coût environnemental généré par les délocalisations des fabrications. Il va sans doute accentuer la pression sur les compagnies maritimes, déjà prises à partie par des chargeurs, eux-mêmes sommés de minimiser leur empreinte environnementale.