DP World et Terminal Link restructurent leurs participations au Havre et à Marseille

DP World restructure sa coentreprise Portsynergy SAS, qu’il détient à parité avec Terminal Link, la joint-venture entre CMA CGM et de China Merchants Port. Terminal link devient actionnaire majoritaire de la Générale de manutention portuaire au Havre tandis que Icon Infrastructure rachète les parts du groupe émirati. Ce dernier va consolider entièrement Eurofos à Fos-sur-Mer, tout en maintenant sa participation détenue à parité avec Terminal Link.

CMA CGM revient dans le jeu portuaire à Los Angeles

L’armateur français de porte-conteneurs renoue avec la manutention portuaire en acquérant, auprès du fonds EQT Infrastructure, Fenix Marine Services, l’un des terminaux à conteneurs du port californien. Une transaction estimée à 2,3 Md$ pour une installation qu'il avait cédée il y a quelques années. Avec cette acquisition, CMA CGM renforce son ancrage aux États-Unis, où il dispose déjà d’un net avantage.

Vie des terminaux : Jebel Ali, Cai Mep, Anvers, Göteborg

Le T4 de Jebel Ali est enfin animé. Anvers lance un appel d'offres pour la modernisation du terminal Europa. Le port de Göteborg sera approfondi. Le futur terminal vietnamien Gemalink attend deux autres STS. Investissements, équipements, développements. Revue hebdomadaire de l’actualité des terminaux.

Résultats financiers : CMA CGM a retrouvé en 2019 de la marge opérationnelle

Le n° 4 mondial du transport maritime de conteneurs a terminé l'année 2019 avec un résultat net en perte de 229 M$ et des dettes s'élevant à près de 18 Md$. Si l’acquisition de l’ex-commissionnaire de transport suisse leste le groupe français, la norme comptable IFRS16 biaise grandement ses résultats. Pour autant, CMA CGM est confiante sur sa capacité à retrouver dès cette année des marges de manœuvre financières.

Le Havre : Les postes 11 et 12 de Port 2000 attribués

La sélection du concessionnaire pour réaliser et exploiter les deux derniers postes à quai de Port 2000, qui ajouteront 700 m de linéaires de quai à partir de 2022, a été annoncée par le port du Havre ce 31 octobre. C’est l’offre de Générale de Manutention Portuaire (GMP) qui a été retenue. La liste des compétititeurs en lice, sollicitée, n'est pas rendue publique pour l'heure.

CMA CGM pourrait céder des terminaux portuaires

Selon Bloomberg, CMA CGM chercherait à céder certains de ses actifs portuaires voire une de ses filiales portuaires. D'après Alphaliner, la vente viserait à se renflouer. L'endettement, qui aurait atteint fin mars près de 20 Md$, a été exacerbé par l'acquisition de Ceva Logistics .