Arctic LNG 2 : Après la Chine, le Japon investit dans le projet russe

À l’occasion du sommet du G20 qui s’est tenu à Osaka, la société japonaise Japan Arctic LNG B.V. a signé un accord avec le producteur de gaz russe Novatek pour une prise de participation de 10 % dans son projet gazier Arctic LNG-2 pour un montant de près de 3 Md$. Total avait déjà fait de même en mars, ainsi que la China National Offshore Oil Corp. (CNOOC) et la China National Petroleum Corp. (CNPC), via sa filiale CNODC, en juin.

Les actionnaires de Total valident la stratégie climat

L'assemblée générale a adopté le 28 mai l’ensemble des résolutions présentées par le conseil d’administration. Au programme, la stratégie climatique et le changement de nom en Total Energies.

Effervescence autour du transport maritime de CO2 liquéfié

Evergas et Ultragas, deux compagnies danoises dans le transport maritime de gaz, créent la compagnie maritime Dan-Unity CO2 en vue de se positionner sur le transport maritime de CO2 et envisagent un navire-citerne d’un nouveau genre. Les développements se multiplient autour de ce marché naissant, témoignant d’un certain engouement pour un segment jusqu’alors réservé à des opérateurs spécialisés.

Premier avitaillement GNL au terminal des Flandres

Le souteur Gas Agility affrété par Total a réalisé le premier soutage GNL au terminal des Flandres du port de Dunkerque. Il a livré au porte-conteneur CMA CGM Jacques Saadé 16 400 m³ de gaz issu du terminal méthanier de Fluxys Dunkerque LNG.

Arctique : Total acquiert une participation de 10 % dans deux terminaux de GNL

Le groupe pétrolier français a obtenu une participation de 10 % dans une filiale de Novatek qui construit actuellement deux terminaux de transbordement de GNL dans l'Arctique, a annoncé le producteur russe de gaz naturel. Total et Novatek sont des familiers. Le groupe p...

Haro industriel sur l'ammoniac-carburant

Le Lloyd's Register Maritime Decarbonisation Hub, le Mærsk Mc-Kinney Møller Center for Zero Carbon Shipping, A.P. Moller-Maersk, MAN Energy Solutions, Mitsubishi Heavy Industries, NYK Line et Total s’associent rendre complètement sure l'utilisation de l'...

Total fournira MSC Croisières en GNL à Marseille

Le groupe pétrolier et gazier français va fournir 45 000 tonnes de GNL par an à la compagnie de croisière du groupe MSC pour alimenter les trois paquebots neufs qu’elle doit réceptionner entre 2022 et 2025. Total gagne ainsi un nouveau client à Marseille après CMA CGM, dont les porte-conteneurs de 15 000 EVP seront avitaillés à Fos.​

Un avitaillement au GNL et le chargement/déchargement en une seule opération

Double « première » à Singapour. Le premier avitaillement au GNL de navire à navire à Singapour a été effectué avec le CMA CGM Scandol a. Le porte-conteneurs de 14 812 EVP a réalisé dans le même temps le chargement/déchargement. Un gain de temps. FueLNG, opérateur du souteur, prévoit entre 30 et 50 opérations de soutage GNL de navire à navire à Singapour cette année.

Total - Shell : la foi de charbonnier dans le GNL

Les deux compagnies pétrolières ont largement investi le terrain du GNL. Elles sont les plus impliquées dans son développement, en tant qu’affréteurs de navires mais aussi comme fournisseurs de carburant, y compris marin. Total vient d’obtenir des droits pour avitailler à partir du hub mondial de soutage Singapour. Shell l'avait précédée.

Pages