Nice : un port de commerce en question en 2023

Après des résultats trafics contrastés l’an dernier, 2023 sera une année charnière pour le port de Nice, qui s’apprête à vivre une mutation avec la création d’une société portuaire en lieu et place de la CCI de Nice, l’exploitant historique. Le futur établissement devra écrire une feuille de route qui assure l’équilibre entre plaisance et activité commerciale dans une infrastructure à l'espace contraint.

Le port de Marseille Fos a retrouvé en 2022 son niveau d’avant pandémie

Le port phocéen a soldé l’année 2022 sur un volume de 77 Mt. Toutes les filières, à l’exception des vracs solides, sont au vert. Le conteneur, avec 1,53 MEVP enregistre une légère croissance de 3 % par rapport à 2021. Les importations de GNL ont offert aux vracs liquides un regain de dynamique.

Trafic en baisse de 4,3 % à Hambourg sur neuf mois

Au cours des neuf premiers mois de l’année 2022, le port allemand de l’estuaire de l’Elbe n’a manutentionné que 91,8 Mt de marchandises, soit 4 Mt de moins qu’au cours des trois premiers trimestres de l’année précédente. Avec 6,3 MEVP, le nombre de conteneurs, régresse encore de 2,7 %. Les vracs sont à la peine à Hambourg. Avec seulement 27,5 Mt au cours des neuf premiers mois de l’année, le trafic chute de 7,4 % par rapport à l’an dernier. Cela affecte surtout les vracs...

En dépit de la congestion, les vingt plus grands ports à conteneurs restent en croissance

Alors que la congestion est généralisée sur la planète portuaire, les plus grands ports à conteneurs parviennent encore à afficher une croissance de plus de 1 % quand les compagnies maritimes accusent, elles, une baisse des volumes transportés de 5,5 %. Bien qu’affectés par des restrictions sanitaires drastiques, les huit ports chinois contrôlent 53 % des conteneurs traités par les 20 leaders. Depuis la décennie 2010, ils occupent la place. Un sans-fautes.

Haropa Port : légère progression du conteneur dans un range nord en baisse

Après le rebond de 12 % constaté en 2021, Haropa Port poursuit sur sa lancée avec une nouvelle progression de 5 % de ses trafics à l'issue du premier semestre. L’activité conteneurs se maintient pour la partie maritime (1,49 MEVP) mais enregistre un bond de 31 % pour le fluvial à Gennevilliers.

Le Grand Port maritime de la Guyane retardé dans ses projets par les aléas en 2021

Le port de Dégrad des cannes a été contrarié en 2021 par des aléas avec l'effondrement de la partie haute de la grue chinoise lors de son assemblage qui le prive de deux grues alors qu'un incendie sur son nouveau terminal reefer devrait décaler de six à huit mois son entrée en service.

Anvers déçoit encore sur le conteneur au premier trimestre

Le port belge vient de publier ses dernières données trimestrielles de trafic en tant qu’entité seule avant la fusion avec son voisin Zeebrugge. Les défaillances du conteneur donnent du grain à moudre à l’autorité portuaire pour défendre son projet d’union et ses investissements dans le terminal exploité par PSA et MSC. Tous les autres trafics sont en hausse avec un élément notable : le doublement des flux de biocarburants.

Nantes-Saint-Nazaire : des trafics morne plaine en 2020

Victime de la crise sanitaire dans la plupart de ses filières, le port ligérien a achevé l'année 2020 sur une baisse de régime de près de 9 %. Les vracs agroalimentaires et le gaz naturel donnent cependant de la couleur à une année terne.

Pages