Le Conseil de l'UE adopte les quotas carbone pour le transport maritime

Les propositions de la feuille de route climatique de l’UE viennent d’être examinées par les ministres européens concernés. À l’issue de négociations marathon, une position commune a été arrêtée. Sans surprise, le transport maritime devra payer pour sa pollution. En revanche, aucune mention n’est faite, dans le texte d’orientation générale, d’un fonds destiné à accompagner financièrement la décarbonation du secteur.

Conteneurs : Phénoménal

En une seule année, qui ne ressemble à aucune autre, il s’est passé tant et tellement de choses qu’il y aurait la matière pour tenir en une décennie. Pendant 365 jours, d’une fulgurance éreintante, le transport maritime a été placé en orbite géostationnaire et aux premières lueurs de 2022, il n’a toujours pas retrouvé son axe de gravité. La demande de transport a été sans pitié et ne manifeste pas le moindre signe d’essoufflement, ou si peu, alors que...

Les batteries lithium-ion à bord, un dossier explosif

Avec l’essor de la voiture électrique, de plus en plus de véhicules contenant des batteries lithium-ion seront transportés par mer. Dans les derniers accidents en date, matérialisés par des incendies et explosions spectaculaires, les batteries, qu’elles soient transportées en tant que cargaisons ou embarquées sur des véhicules électriques, sont mises en cause. Inflammables, explosives, toxiques, leur stockage et transport nécessitent d’être réévalués.

Hausse des primes pour les assureurs maritimes en 2021 mais le marché se durcit

Les délégués de l'Union internationale des assurances maritimes se sont réunis à Chicago du 18 au 22 septembre pour leur grand-messe annuelle. L’UIMI fait état d'une augmentation des primes moyennes de 6 % en 2021, s’établissant à 33 Md$. Une amélioration liée à la hausse des volumes, à un dollar plus fort, à un rebond du secteur offshore et à un renchérissement de la valeur des navires. Le secteur a été affecté ces dernières années par la hausse des sinistres.

Trois avis recommandent d’approfondir les enjeux environnementaux de l’accès fluvial direct à Port 2000

Au cours des derniers mois, trois avis ont été rendus sur le projet d’accès fluvial à Port 2000, qui alimenteront la prochaine enquête publique. Le Conseil scientifique de l’estuaire de la Seine, l’Autorité environnementale et le Conseil national de la protection de la nature demandent au maître d’ouvrage, Haropa Port, d'étendre ses analyses à tous les impacts écologiques du projet dans le cadre de sa demande d’autorisation environnementale.

CMA CGM : des unités plus grandes et plus propres pour les Antilles françaises

À l’occasion d’un déplacement en Martinique et en Guadeloupe, Rodolphe Saadé, le PDG du groupe CMA CGM a annoncé la commande de sept navires neufs propulsés au biogaz pour la desserte de la Guadeloupe et de la Martinique à partir de 2024, dont trois de 7 900 EVP et quatre de 7 300 EVP. En renouvelant sa flotte avec des unités plus grandes, l’armateur français gage sur la montée en puissance du marché antillais.

EEXI : quadrature du cercle ou nœud gordien ?

À 103 jours de l'entrée en vigueur des nouvelles exigences en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre du secteur maritime, les trois-quarts des vraquiers, pétroliers et porte-conteneur – autant dire la flotte mondiale – ne seront pas conformes, a alerté cet été VesselsValue. Pour beaucoup, seuls les futurs carburants, non disponibles et trop incertains, auront un impact positif significatif sur les indices EEXI et CII. En attendant, les armateurs auraient plutôt tendance à prolonger la durée de vie des navires avec le risque d'allonger aussi celle des combustibles fossiles. Conflit entre une industrie orientée vers les investissements à long terme et un rythme de changement accéléré...

Seaspan annule une commande de porte-conteneurs estimée à plus de 500 M$

Seaspan, l’un des plus importants bailleurs de porte-conteneurs avec une flotte de 127 navires d'une capacité totale de plus d’1 MEVP, a annulé un contrat qui portait sur la construction de quatre porte-conteneurs de 7 700 EVP bicarburant avec le GNL. La commande devait générer 1 Md$ de revenus contractuels.

Le canal de Suez relève à nouveau ses tarifs

Après avoir procédé à deux reprises cette année à des ajustements à la hausse de ses droits de passage, le gestionnaire de l’une des voies maritimes les plus fréquentées pour rejoindre l’Asie depuis l’Europe va augmenter le prix du transit de 15 et 10 % à compter de janvier 2023. Une politique tarifaire indexée à l’évolution en temps réel du marché du transport maritime, fait valoir l'Autorité du canal de Suez.

CMA CGM : le dernier de la série « française » livré

L’armateur français va pouvoir disposer de son Greenland , le dernier de la série des cinq porte-conteneurs de 15 000 EVP au GNL confiée au constructeur naval chinois Jiangnan. Ils sont tous exploités sur la ligne Mediterranean Club Express (MEX) entre Asie et Méditerranée, sous pavillon français, et s’avitaillent en gaz naturel liquéfié à Marseille Fos. Avec la réception du CMA CGM Greenland dans les clous de l’agenda du programme, CMA CGM clôture sa série de cinq porte-conteneurs de...

Pages