Tanger Med vit au rythme des investissements privés

Sept mois après avoir lancé la phase deux de son plan d'investissement sur le troisième terminal à conteneurs du port marocain, APM Terminals, la filiale portuaire de Maersk, enclenche une nouvelle étape. Les deux terminaux à conteneurs de Tanger Med2 sont pour l'heure un véritable succès commercial. Ils drainent des investissements maritimes et logistiques.

Valence, un trafic stable grâce aux conteneurs

Deuxième port espagnol derrière Algésiras par le tonnage, Valence réalise une bonne performance comparée aux autres ports ouest-européens. Avec 80,88 millions de tonnes, son trafic ne recule que de 0,2 %. Toutes les catégories de marchandises sont en repli, excepté le conteneur, qui progresse de 2,5 % en tonnage, stable en nombre de boîtes, à 5,4 MEVP.

Vers une nouvelle hiérarchisation portuaire ouest-méditerranéenne ?

Le Covid-19 pourrait-il rebattre les cartes de l’attractivité portuaire en Méditerranée. C’est du moins ce qu’affirment Yann Alix, le délégué général de la Fondation Sefacil, et Nicolas Montier, professeur à l’EM Normandie. Les deux chercheurs ont comparé les escales de porte-conteneurs dans sept ports de la Méditerranée occidentale sur les quatre premiers mois de 2019 et 2020. Des résultats qui en disent long.

Espagne : les ports s’adaptent au nouveau contexte

Les premiers effets de la pandémie sont d’ores et déjà perceptibles dans les trafics. Les ports se posent en renfort des opérateurs mais gèlent leurs projets. Une réduction des droits portuaires est à l’ordre du jour.

Trafics : Changement de tendance dans les ports espagnols

Selon les statistiques publiées par Puertos del Estado, l’organisme public de tutelle des ports de commerce espagnols, le trafic portuaire n’a progressé que de 0,3 %en 2019. Un phénomène qui s’explique par le ralentissement à la fois de l’économie espagnole et du commerce mondial. Le ralentissement est perceptible dans les conteneur, surtout à Barcelone et à Las Palmas.

Covid-19 : Hambourg et Rotterdam, les plus exposés en Europe

Theo Notteboom, professeur en économie et gestion portuaire et maritime à l’Université de Shanghai, a analysé plusieurs scénarios pour évaluer le degré de vulnérabilité des ports européens face à la baisse des flux de/vers la Chine.

Valence
 : 
MSC met 1 Md€ sur la table

L'armateur italo-suisse prévoit d'investir 1 Md€ entre 2022 et 2026. Au total, la proposition de MSC porte sur 136 ha et 1,97 km de ligne de quai. Ambition : générer un trafic de 1,9 MEVP d'ici à 2028.

Le Pirée devient le deuxième port méditerranéen

Il était encore troisième il y a peu, derrière les leaders espagnols Valence et Algésiras. Il vient de déboulonner l'un d'entre eux pour se hisser à la seconde place en Méditerranée.