Fincantieri fait le plein de paquebots avec Viking Cruises

La compagnie norvégienne de croisière Viking a exercé deux des six options annoncées en 2018 et conclu les contrats pour les deux derniers navires. La valeur de l’ensemble confié à Fincantieri – 18 navires –, s’élève à plus de 1,7 Md€. Le constructeur naval italien s’est montré confiant quant à la reprise du secteur de la croisière à l’occasion de la présentation des résultats financiers semestriels. Durant les six premiers mois de l’année, il a engrangé les premières commandes depuis des années.

Vard retenu pour les trois SOV du champ éolien de Dogger Bank

Le constructeur norvégien Vard, filiale du constructeur italien Fincantieri, a été retenu pour la construction des trois navires de service (SOV) qui opéreront sur le champ éolien offshore de Dogger Bank. Ils seront adaptés aux conditions de navigation difficiles du parc situé en mer du Nord, à 130 km au large des côtes du Yorkshire, dans le nord-est de l'Angleterre. Une partie du matériel, fourni par General Electric, sera fabriqué dans deux ports français.

Vard livre le futur feeder autonome

C’est le chantier norvégien du groupe Fincantieri qui l’annonce. Le Yara Birkeland , premier feeder tout électrique et autonome de 120 EVP, commandé en août 2018 par le groupe d’engrais norvégien Yara, a été livré. Le premier...

Fincantieri : un chiffre d'affaires en perte de 16 % au premier semestre

Sans surprise, le constructeur naval italien n’a pas été épargné par la crise sanitaire qui a muté en choc économique. Il pouvait en être difficilement autrement au regard de la suspension totale de ses activités et de son redémarrage très progressif ensuite. Pour autant, au 30 juin, il n’avait pas enregistré d’annulation de commandes alors qu’il est particulièrement exposé au secteur de la croisière.

Éolien offshore : Vard concrétise son ambition dans les navires plus sophistiqués

Le chantier naval norvégien a été retenu pour la conception et la construction d’un navire de soutien à l’éolien offshore dans le projet taïwanais Great Changhua développé par Ørsted. Ces trois dernières années, l’énergéticien danois avait plutôt fait affaire avec Louis Dreyfus Armateurs, qui s’est récemment positionné sur ce segment.

Fincantieri a clôturé 2019 sur un chiffre d’affaires de 5,8 Md€

Le groupe italien de construction navale, sous cloche depuis la mi-mars, a présenté des résultats financiers qui détonnent, bien que neutralisés par les destins contraires de Vard. L’année 2020 risque d’infléchir le cours de ses affaires si la crise ne cesse pas dans « un délai raisonnable ».