Vela : un nouvel acteur dans le transport à la voile

L’entreprise basée à Bayonne prévoit de présenter au printemps son futur navire de transport. Un voilier de moins de 100 m de long qui naviguerait à partir de 2025 sur des liaisons transatlantiques.

Corsica Ferries entre au capital de Neoline

Le contexte est très mouvant pour Neoline dont le plan de financement a été bousculé par l’inflation. Après CMA CGM, Corsica Ferries entre à son tour au capital. Cet apport devrait lui permettre de lancer le chantier de son roulier propulsé à la voile pour une mise en service fixée mi-2025. La compagnie est emblématique des difficultés d’accès aux financements, a fortiori quand il s’agit de projets incarnant une rupture fondamentale.

Propulsion vélique : Towt lance la construction d'un deuxième voilier-cargo

Neuf mois après avoir lancé la construction d’un premier navire marchand à propulsion vélique, la compagnie maritime havraise a lancé la commande d’un second tandis que le groupe immobilier Idec a annoncé son entrée au capital. Towt, qui a éprouvé son modèle économique pendant plus de dix ans avec de vieux gréements, s’organise pour disposer d’une flotte de quatre voiliers-cargos neufs d’ici 2026. Les deux premiers ont été confiés au chantier naval français Piriou.

Neoline doit décaler la mise à chantier de son roulier à voile

La société nantaise, qui avait prévu de lancer cet été la construction de son premier roulier avec la voile en propulsion initiale, doit la reporter à l’automne. La décision de Sogestran de se retirer de son capital contraint l’armateur à se donner du jeu pour finaliser les négociations contractuelles en cours avec un autre investisseur. Aucun aléa n’aura été épargné à cette entreprise qui défend un concept de rupture.

Piriou construira le voilier Grain de Sail 2

L’armateur breton monte en puissance avec un nouveau voilier cargo de 350 t dont la coque sera construite par le chantier Piriou et le gréement par Lorima. Grain de Sail prendra livraison de son nouveau navire fin 2023 et pourra ainsi transporter à la voile l’intégralité des matières premières qu’il importe et transforme.

Energy Observer, du catamaran au navire à hydrogène

Energy Observer 2 - © Kadeg Boucher © Epron Design
Les caractéristiques du futur navire naviguant à l’hydrogène et doté de voiles ont été dévoilées par Energy Observer à l’occasion du One Ocean Summit à Brest. Plusieurs défis technologiques restent cependant à relever pour ce projet innovant, auquel est associé CMA-CGM.

La Bretagne lance une filière de transport maritime à propulsion par le vent 

La région Bretagne a officiellement lancé le 10 novembre à Lorient une nouvelle filière autour de la propulsion vélique à laquelle Loïg Chesnais-Girard, le président de région, entend donner l’élan nécessaire pour poser les bases de la feuille de route avant la fin du premier 2022. L'écosystème régional couvre toute la chaîne de valeur.

Clarins embarque à son tour à bord du Neoliner

Le plan de transport du futur cargo voilier de l’armateur nantais Neoline s’étoffe. Le groupe français de cosmétiques rejoint la liste des chargeurs qui ont choisi d’embarquer leur fret à bord de ce navire équipé de 4 200 m2 de voiles. Clarins est le sixième chargeur « à marque » notoire.

Un porte-conteneurs à voiles dès 2023 ?

Zéphyr & Borée, qui avec son partenaire Jifmar, fait construire un roulier à voiles pour transporter des éléments d’Ariane 6 de l’Europe vers la Guyane, planche sur un porte-conteneurs qui pourrait hisser les voiles fin 2023. P our résoudre la difficile question du chargement et du déchargement des conteneurs, l’armement nantais a travaillé avec des manutentionnaires. ​

Pages