Wan Hai, Evergreen, Yang Ming battent en retraite au troisième trimestre

Deux des trois transporteurs taïwanais ont commencé à dévisser au deuxième trimestre. Les résultats financiers enregistrés entre juillet et septembre valident le décrochage. Cette fois, Evergreen, qui avait performé entre avril et juin, ne fait pas exception à la règle de trois.

Evergreen, Yang Ming, Wan Hai, au top de la rentabilité

À elles trois, elles ont totalisé 22 Md$ de bénéfices d’exploitation. Evergreen, Yang Ming, Wan Hai n’ont pas pour seule singularité d’être trois taïwanaises parmi les douze premières compagnies maritimes mondiales de la ligne régulière. Elles sont aussi les plus rentables. Wan Hai, la dernière du trio, la plus profitable et la plus aventurière, capitalise sur le risque pris de se diversifier en s’affranchissant de l’intra-asiatique pour se positionner sur la ligne transpacifique.

Conteneur : les transporteurs régionaux ont particulièrement étoffé leur flotte en un an

En un an, les rapports de force n’ont pas sensiblement évolué au sein des opérateurs de porte-conteneurs. La toute-puissance des 25 premiers armateurs mondiaux est écrasante au 1er janvier 2022. Mais ce sont les transporteurs régionaux qui se distinguent par la croissance de leur flotte. En dépit de la rareté des navires, ils ont trouvé des tonnages.

MSC déloge Maersk de sa première place mondiale

Chroniqué depuis un an, le nouveau leadership mondial dans la ligne régulière a été officialisé par Alphaliner le 5 janvier. Le numéro deux mondial du transport maritime de conteneurs MSC a délogé le leader mondial Maersk. À la faveur des commandes, des achats et de l’affrètement, dopés par l’embellie du secteur, les rapports de force se redessinent au sein des dix premiers transporteurs mondiaux de conteneurs.

Très bon premier semestre 2021 pour les transporteurs asiatiques de conteneurs

HMM, SITC, Wan Hai, Yang Ming, OOCL, SITC… toutes les compagnies asiatiques ont bien profité du premier semestre. Quelques-unes, qui étaient en mauvaise posture avant la pandémie, recouvrent une santé financière. D'autres confirment avec constance leur rentabilité en toutes circonstances.

La ligne conteneurisée dans la frénésie des achats de navires

Wan Hai, le dixième transporteur mondial de conteneurs, est engagé dans une course à la capacité. Et il n’est absolument pas le seul. C’est même une tendance générale au sein des dix premiers mondiaux pour se saisir d’une demande qui s’affole. Dans cette recomposition des capacités, les lignes de partage se resserrent.

Premier trimestre 2021 : bénéfices (net)tement supérieurs dans la ligne régulière

Les dix premiers transporteurs maritimes mondiaux de conteneurs ont quasiment tous publié leurs résultats financiers pour les trois premiers mois, à l’exception de MSC qui s’y soustrait et de ONE disqualifié par la comptabilité japonaise. Ensemble, ils totalisent 14,8 Md$ de marge d’exploitation. Les compagnies asiatiques mènent aussi le bal de ce point de vue. Synthèse.

Wan Hai créé la surprise en commandant encore

Le transporteur intra-asiatique, qui a trente-quatre navires en commande et a passé commande il y a quinze jours de quatre porte-conteneurs de 13 000 EVP, a annoncé quatre autres contrats de construction. Peut-il encore s’agir de spéculations ? Alors que l’on pr...

Wan Hai Lines achète quatre navires de plus

Le transporteur intra-asiatique a trente-deux navires en commande. On prête à Wan Hai l’intention de se hisser rapidement à la dixième place du classement mondial. Wan Hai a révélé la semaine dernière qu’elle avait acquis quatre...

Les transporteurs taïwanais, mieux que le secteur en 2020

Evergreen, Yang Ming et Wan Hai affichent des bénéfices d'exploitation qui détonnent avec des croissances de plus de 100 %. À l’instar des autres opérateurs du secteur, les armateurs asiatiques ont présenté un très bon bilan pour l...

Pages