Wärtsilä lesté par ses stocks

Les stocks chez les équipementiers sont des indicateurs avancés de l’état du marché. Chez le finlandais Wärtsilä, spécialiste du scrubber, ils sont bavards. Les armateurs ne sont visiblement pas pressés de mettre leurs navires hors service pour des travaux de conformité. Les scrubbers pèsent dans les stocks et leurs ventes stagnent.

Caterpillar va cesser la fabrication de certains moteurs marins

Le constructeur américain d’engins de chantier a annoncé qu’il allait cesser la fabrication et commercialisation des moteurs marins de la marque MaK et ne conserver que l’activité de maintenance. La décision va impacter des sites en Allemagne et en Chine. Le motoriste marin, positionné sur la propulsion de forte puissance, a été acquis par Caterpillar il y a 24 ans après avoir été détenu par l’aciériste Krupp.

Wärtsilä trouve une issue aux scrubbers contestés

L’équipementier maritime finlandais, premier fabricant de scrubbers, a investi en R&D pour étudier le potentiel de la capture et stockage du carbone. La technologie permettrait d’améliorer les dispositifs d’épuration des gaz en capturant le carbone au point d'échappement. ​

Wärtsilä plombé en 2020

La crise sanitaire n’a épargné aucun des secteurs maritimes du groupe industriel finlandais. Le ralentissement de l’activité des chantiers navals, le report des investissements, l’ajournement des travaux de maintenance, la moindre utilisation des capacités de production…se sont soldés par des prises de commandes et un chiffre d’affaires en baisse​.

Transport maritime : le grand consensus autour de l'ammoniac

Prometteur pour atteindre les objectifs de l’OMI sur le CO2, l'ammoniac fait partie des carburants alternatifs les plus crédibles pour le transport maritime avec l’hydrogène. Le motoriste finlandais Wärtsilä effectuera un essai à grande échelle de moteur alimenté à l’ammoniac dès 2021.

Navigation
 : 
La Finlande et la Norvège, la course technologique pour le navire autonome

Á quelques jours d'intervalle, en Europe du Nord, la navigation autonome a fait la démonstration qu'elle n'est « plus un concept ». Rolls-Royce et la compagnie finlandaise Finferries ont présenté ce qu'ils revendiquent « le premier ferry entièrement autonome au monde » en Finlande. Wärtsilä a pour sa part testé la navigation autonome à bord bord du ferry Folgefonn de la compagnie norvégienne Norled. Les deux projets sont financés par des fonds publics. Vers une compétition de technologies ...