Sommet climat : priorité aux discussions sur la taxation carbone

À quelques heures d'une rencontre par visioconférence à Washington durant laquelle les dirigeants d’une quarantaine de pays parleront climat à l’invitation du président américain Joe Biden, la Chambre internationale de la marine marchande, ainsi que d'autres organisations professionnelles revendiquant plus de 90 % du commerce maritime, pressent les dirigeants à entamer les délibérations sur une tarification du carbone.

UE : une semaine cruciale pour les émissions du transport maritime

Le Parlement européen a entamé le 14 septembre les débats sur la réduction des émissions de CO2 dans le transport maritime. Dans ce processus parlementaire, il sera surtout question de l’intégration du secteur dans le système européen d'échange de quotas d'émission de l'UE. Avec la crainte sous-jacente que l’Europe fixe des objectifs plus ambitieux que ceux de l’OMI.

Un fonds de 5 Md$ pour décarboner le transport maritime

Huit des principales associations internationales d'armateurs sont prêtes à mettre sur la table 5 Md$ pour alimenter un fonds de recherche sur les technologies et carburants décarbonés. Si l'initiative se concrétisait, il s’agirait du premier programme d’expérimentation collaboratif d’une telle ampleur dans le domaine du transport maritime international. Il serait abondé par les compagnies maritimes à raison d'une contribution obligatoire à la R&D de 2 $ par tonne de carburant. Ils détaillent leurs propositions dans un document. Modalités, gouvernance, financement...

Alliances maritimes : La Commission européenne ne veut rien changer

La Commission européenne a proposé un renouvellement pour quatre ans, sans modifications, du règlement permettant aux transporteurs maritimes de déroger aux règles de la concurrence qui prévalent en principe au sein de l'UE. Après avoir entendu toutes les parties prenantes, elle a estimé que cette immunité exceptionnellement accordée remplissait bel et bien l’objectif pour lequel elle a été aménagée. Les « antis » ne désarment pas. D'autant qu'elle a assorti sa décision d'une réserve allant jusqu'au 18 décembre...